27 Juin 2018

Mozambique: Enrayer la menace terroriste

Le groupe terroriste qui sème la terreur au nord du Mozambique rame à contre-courant du vent favorable de paix correspondant aux aspirations des Mozambicains.

Ce climat d'insécurité est d'autant plus préoccupant qu'il inquiète, depuis ce mois de juin, les compagnies pétrolières ayant élu domicile dans cette partie du pays.

La Résistance nationale du Mozambique (RENAMO) a pourtant ouvert des perspectives de paix pour ce pays d'Afrique Australe, le 3 janvier 2017, lorsqu'il a décidé d'abandonner la lutte armée. Cette décision a été d'autant plus capitale qu'elle a été prise par le regretté leader de la RENAMO, Afonso Dhlakama, alors qu'il était réfugié dans les montagnes de Gorongosa.

Le 6 août 2017, le président mozambicain, Filipe Nyusi, a rencontré le leader de la RENAMO pour formaliser l'offre de paix. Le geste présidentiel s'expliquait car la RENAMO a ouvert les hostilités contre les institutions républicaines en 1976, un an après l'accession du Mozambique à l'indépendance. En 1992, un accord de paix a été signé avec l'opposition armée mettant fin à 16 années de guerre civile.

Malgré l'accord de paix, la RENAMO a continué à combattre les institutions mozambicaines notamment à la suite de l'élection du président Filipe Nyusi en 2014. Même si, depuis lors, aucun nouvel accord de paix n'a pu être signé entre les autorités mozambicaines et ceux de la RENAMO, les deux parties sont attachées aux négociations de paix.

L'attachement de la RENAMO à la paix a été réitéré par le général Ossufo Momade, successeur d'Afonso Dhlakama. Non seulement la priorité consiste désormais à consolider la paix, mais il s'agit aussi de resserrer les rangs pour faire échec au groupe terroriste qui assassine des populations, incendie des habitations et cible des installations pétrolières.

Les gisements pétroliers basés au nord du Mozambique s'élèvent à 5600 milliards de mètres cubes. Ils figurent parmi les plus importants du continent africain. Il est question de sécuriser le cadre de vie des populations ainsi que ces richesses qui attirent les plus grandes multinationales du secteur pétrolier

Mozambique

Le président du Mozambique fait une escale à Luanda, en route pour le Cap-Vert

Le président de la République du Mozambique, Filipe Jacinto Nyusi, a escaladé Luanda, lundi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.