Afrique: Mondial Russie 2018 - Le Sénégal veut le faire

Photo: Africa Top Sport
Sénégal vs Colombie

Du ministre des sports en passant par le staff technique et le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), tout le monde n'a d'yeux que pour le match de ce jeudi contre la Colombie pour aller chercher le ticket qualificatif au second tour.

Interrogé par les médias au soir du nul (2-2) avec le Japon, le défenseur central des Lions, Kalidou Koulibaly qui se déclarait déçu du résultat au vu du scénario du match, estimait que "le Sénégal ne dépend de personne pour se qualifier".

"Nous savons que nous avons notre destin entre les pieds, c'est à nous d'aller jouer pour trouver cette qualification", enchaînait le défenseur du Napoli (Italie).

"Certaines équipes auraient aimé être dans notre situation", ajoutait ce cadre des Lions qui comptent quatre points (une victoire et un nul) après deux matchs dans le groupe H.

En conférence de presse, le sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé a abondé dans le même sens et rappelé que cette génération a grandi.

"Nous savons qu'à la CAN 2015, les joueurs étaient dans la même situation mais n'ont pas réussi à entrer au second tour", a reconnu le technicien précisant que cette génération a pris trois ans d'âge et d'expérience.

"Je crois en eux et ils ont besoin d'écrire leur propre histoire et cela commence par ce match contre la Colombie", a-t-il martelé.

Son ancien coéquipier en sélection, Diomansy Kamara souligne aussi le capital expérience du groupe ayant fait le voyage de Russie 2018.

"Sur le banc avec Aliou Cissé, Omar Daf, Lamine Diatta et Tony Sylva, il y a dans ce staff des joueurs ayant passé ce cap et sur le terrain des joueurs comme Sadio (Mané) ont joué tellement de matchs- couperets qu'on les voit capables de passer ce tour", ajouté Kamara nommé Ambassadeur lors du match Sénégal-Pologne (2-1) du 19 juin dernier.

Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) et le ministre sénégalais des sports, Matar Ba y sont allés pour leur lot d'encouragements.

"J'ai vu des Lions déterminés et ils savent qu'ils ne jouent pas seulement pour eux-mêmes", a-t-il dit, soulignant l'importance de se battre pour le Sénégal et l'Afrique qui a besoin d'intégrer les huitièmes de finale.

"Ce qui se passe est en train de confirmer que ce groupe est très équilibré, il s'agit pour nous de prendre le point possible (contre la Colombie) pour nous qualifier.

Le scénario idéal aurait été de gagner le match contre le Japon (2-2). Maintenant, il ne faut pas cracher sur le point que nous avons eu. Il faut se remobiliser et continuer le travail pour accrocher les points nécessaires, avait dit le président de la FSF, Augustin Senghor, au soir du match nul contre la sélection japonaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.