28 Juin 2018

Togo: La C14 n'est pas la bonne cliente

Photo: Télégramme228
Dialogue au Togo avec les facilitateurs de la CEDEAO

Un gouvernement d'union nationale ou un gouvernement de transition, après le dialogue intertogolais en cours ? En tout cas, la Coalition des 14 n'est pas une bonne cliente de la première option.

En conférence de presse ce jour à Lomé, soit au lendemain des discussions d'hier, cette coalition des partis de l'opposition n'est pas prête à commettre les mêmes bêtises que lors de l'APG (Accord Politique Global) de 2006.

A cette question à eux posée ce jour par la presse, les responsables de la C14 ont été clairs. Ils ne sont pas prêts pour un gouvernement d'union nationale mais plutôt pour une transition.

« Gouvernement d'union nationale ? Nous l'avons déjà expérimenté au Togo. On va continuer par faire les mêmes bêtises ? », s'est interrogée la Coordinatrice, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

« Un gouvernement d'union nationale n'est pas un gouvernement de transition. Ce dont les Togolais ont besoin, c'est d'une transition. On a pu se tromper par le passé, les Togolais ont vu comment les forces démocratiques n'ont pu rien faire pour que les décisions de l'APG soient mises en place avant la fin du gouvernement », a poursuivi la Secrétaire générale de la CDPA.

Et pour finir, elle a manifesté sa désapprobation d'une pareille proposition à travers un questionnement, « à qui ils vont encore vendre cette formule d'un gouvernement d'union nationale ? ».

A tout prendre, la Coalition ne sera pas la cliente la mieux indiquée pour accepter une telle proposition, au cas où elle venait à effleurer l'esprit de leur adversaire politique, le RPT/UNIR..

En savoir plus

Rien de nouveau à l'horizon

Le nouveau round de discussions en présence des médiateurs mandatés par la Cédéao n'a… Plus »

Copyright © 2018 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.