Afrique de l'Ouest: Risque de chocs climatiques et nutritionnels - Le CILSS appelle les états à la vigilance

Dans la zone sahélienne et soudanienne de l'Afrique de l'Ouest et du Tchad, il est attendu une saison avec des quantités totales de pluies supérieures aux moyennes de la période 1981-2010.

Un démarrage tardif, des durées d'épisodes sans pluies équivalentes à plus longues que d'habitude, une fin de saison tardive à normale, et des écoulements dans les principaux bassins fluviaux dépassant les niveaux moyens sont aussi prévus.

Selon le Secrétaire exécutif adjoint du Comité inter-Etats de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss), Ibrahim Lumumba Idi Issa, qui s'exprimait hier, jeudi 28 juin, à la réunion restreinte du dispositif régional de Prévention et de gestion des risques alimentaires (Pregec) au Sahel et en Afrique de l'Ouest, cette quantité de la saison des pluies envisagée commande à plus de vigilance des gouvernements sur les risques de chocs qui peuvent provoquer certains phénomènes agro-hydro-climatiques. Il s'agit notamment, dit-il, des retards dans le début de saison, des épisodes secs ou des inondations, au cours de la campagne agricole qui vient de démarrer.

A signaler que la réunion restreinte du dispositif régional de Prévention et de gestion des risques alimentaires au Sahel et en Afrique de l'Ouest, qui se tient à Dakar présentement, vise, entre autres, à examiner la situation alimentaire et nutritionnelle au début de la période de soudure 2018 dans les pays du Sahel et de l'Afrique de l'Ouest. L'objectif de la rencontre, c'est également de préparer le dispositif de suivi de la campagne agropastorale 2018-2019. Ce conclave est un cadre d'échanges pour la mise à jour des informations sur la situation alimentaire des populations à l'entrée de la période de soudure 2018.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.