29 Juin 2018

Mauritanie: Réunion du comité technique des experts de l'agence panafricaine de la grande muraille verte

AMI - Les travaux du comité technique des experts de l'agence panafricaine de la grande muraille verte(APGMV), préparatoire de la 6ème édition du conseil des ministres, prévu le 30 juin courant, ont débuté jeudi au centre des conférences internationales de Nouakchott.

L'agenda de la rencontre comprend la préparation des documents techniques et financiers relatifs à la gestion de l'APGMV, l'adoption de sa stratégie à l'horizon 2018-2020 ainsi que l'élaboration des documents soumis à la validation par les ministres de l'organisation.

La cérémonie d'ouverture a donné lieu à un discours du secrétaire général du ministère de l'environnement et du développement durable, M. Mady Ould Taleb, dans lequel il a précisé que cette rencontre technique constitue un rendez-vous important pour les différents pays membres de l'organisation, surtout pour l'analyse des défis contenus dans l'initiative conjointe africaine aux plans scientifique, social, économique, juridique et institutionnel.

Il a ajouté que la contribution des participants à cette session sera décisive et permettra de jeter les bases d'une approche innovante qui anticipe les besoins actuels et ultérieurs des populations bénéficiaires au niveau des pays membres, qui sont des parties prenantes du projet de l'initiative d'APGMV.

Evoquant le cas de la Mauritanie, le secrétaire général a précisé que le gouvernement a adopté une nouvelle stratégie nationale avec un plan d'action dans le domaine de l'environnement et du développement durable pour la période 2017-2021 qu'elle est en parfaite harmonie avec la stratégie du développent accéléré et de la prospérité partagée à l'horizon 2030.

"Il s'agit d'un document qui marque l'émergence d'un projet de société et trace un avenir radieux pour le pays, tout en préservant la valeur de ses terroirs et son héritage naturel et culturel et garantit la satisfaction des attentes de jeunes et le respect droits des générations actuelles, en application des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz".

Parlant du processus d'élaboration de la stratégie, le secrétaire général a souligné qu'elle résulte d'une vaste concertation entre toutes les parties prenantes qui privilégie l'environnement dans toutes ses dimensions : économique et social.

Le secrétaire général a, enfin, précisé que les phénomènes de la désertification, le changement climatique et l'absence de la diversité biologique constituent des défis sérieux pour les pays de l'APGMV en portant atteinte à l'équilibre du système environnemental dans la sous-région.

Pour sa part, le professeur Abdoulaye Dia, secrétaire exécutif de l' APGMV, a exprimé ses remerciements à Son Excellence, MOHAMMED OULD ABDEL-AZIZ, Président de la République Islamique de Mauritanie ainsi que Son Gouvernement et le Peuple Mauritanien pour toutes les facilités offertes à l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte en abritant le Siège de son institution et pour avoir bien voulu accueillir la 6ème Session ordinaire du Conseil des Ministres et le 4ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement en marge de celui de l'Union Africaine.

Il a également salué la vision et l'engagement des Chefs d'Etat et de Gouvernement à faire face à la désertification, la dégradation des Terres, le Changement climatique, qui sont en définitive parmi les problématiques les plus cruciales de par les effets pernicieux induits sur le cadre de vie et les politiques de Développement socio-économique de nos pays.

Au sujet de l'approche adoptée par la Grande Muraille Verte, le secrétaire exécutif l'a qualifiée de : innovante, holistique, multisectorielle centrée sur les terroirs et intégrant les réalités sociologiques, éthologiques et les aspirations et la participation des Populations des terroirs.

"Notre vision est ancrée sur la transformation des zones arides et semi arides du Sahel et l'ambition affirmée d'en faire des Pôles Ruraux de Production et de Développement Durables à l'horizon 2025, parfaitement intégrés dans le potentiel national de développement", a conclu le secrétaire exécutif.

Pour sa part, M. Thiam Samba Harouna, représentant du programme des nations unies pour l'environnement au sein de l'UA et à la BAD, il a exprimé la volonté de son organisme d'accompagner l'exécution de l'initiative de la grande muraille verte compte-tenu de son caractère stratégique.

Il a également souligné la nécessité d'œuvrer pour mobiliser davantage de financements pour les programmes de l'agence.

La Grande muraille verte pour le Sahara et le Sahel, communément appelée Grande muraille verte, est l'initiative phare du continent africain pour lutter contre les effets du changement climatique et de la désertification.

L'APGMV œuvre en collaboration des pays membres et sous la tutelle de l'UA pour assurer la coordination, le suivi et la mobilisation des fonds pour l'exécution de ses activités.

La grande muraille verte constitue une initiative pilote visant à surmonter les défis environnementaux : changements climatiques, la désertification, la dégradation des terres, la pauvreté et l'insécurité alimentaire.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l'agriculture et de l'élevage.

Mauritanie

Sommet de Nouakchott sur la sécurité - Le G5 Sahel victime du large spectre de ses ambitions ?

Alors que la question de l'opérationnalisation de la Force du G5 Sahel achoppe toujours sur des questions… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence Nouakchott d'Information. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.