29 Juin 2018

Afrique: Conférence annuelle de la coopération suisse au développement – Le conseiller fédéral Ignazio Cassis plaide pour l'efficacité

communiqué de presse

Berne, Suisse — - Le conseiller fédéral Ignazio Cassis plaide pour l'efficacité de la coopération - Allocution du chef du DFAE lors de la Conférence annuelle de la coopération suisse au développement. © Keystone

La traditionnelle conférence annuelle de la coopération suisse au développement s'est déroulée cette année à BERNEXPO, rassemblant quelque 1200 personnes (experts, responsables politiques, représentants d'agences onusiennes et d'ONG ainsi que de la société civile). La thématique choisie cette année était le travail de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) en Afrique et les priorités de ces deux entités de la Confédération sur ce continent, à savoir le développement durable des zones urbaines et rurales.

Pour rappel, deux milliards et demi de petites exploitations agricoles cultivent 60% des terres arables dans le monde. Parallèlement, les villes produisent 70% de la richesse économique mondiale. La coopération suisse au développement vise à soutenir les villes et les campagnes: pour les populations rurales, l'objectif est d'obtenir un meilleur rendement, et dans les villes, il s'agit avant tout de développer le secteur privé et de conseiller les autorités.

L'Afrique

Les exemples du Tchad et de l'Afrique du Sud ont été présentés par les experts de la DDC et du SECO et discutés en présence de différents intervenants présents à Berne, dont Mansour N'Diaye, représentant de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Tchad, ainsi que Malijeng Ngqaleni, cheffe Relations intergouvernementales, Ministère des Finances, Afrique du Sud.

Ainsi au Tchad, pays où les céréales constituent l'aliment de base de la population, la DDC finance un programme qui vise à faciliter l'accès des personnes à des semences de qualité. Ce programme - quelque 6 millions de francs sur cinq ans - doit permettre à 200'000 exploitations familiales d'améliorer leur production et leur revenu. Au total, 2 millions de personnes devraient bénéficier des retombées du projet.

En Afrique du Sud, le SECO soutient le programme de développement urbain «Cities Support Program» qui vise à aider huit municipalités dans différents domaines, notamment pour le raccordement des quartiers les plus pauvres de ces cités à des systèmes d'approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées. Budget prévu sur cinq ans: dix millions de francs.

Discours du conseiller fédéral Ignazio Cassis

Participant pour la première fois à cet événement annuel en tant que chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), dont la DDC fait partie, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné l'interdépendance entre les zones urbaines et rurales et mis en évidence les défis auxquelles elles sont confrontées.

D'une manière générale, le chef du DFAE a plaidé pour l'efficacité de la coopération internationale. Il a ajouté que la poursuite d'objectifs clairs et la transparence des résultats étaient des facteurs importants pour préserver à long terme le fort ancrage de la tradition humanitaire en Suisse.

Dans le sillage des décisions du Parlement et des recommandations du Contrôle fédéral des finances (CDF) et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la direction de la DDC propose que des priorités géographiques et thématiques soient définies, toujours dans le but de renforcer la stabilité, la paix et la croissance économique, a souligné le chef du DFAE.

Une réorientation de la coopération au développement en ce sens peut et doit être envisagée, a-t-il indiqué. L'adoption d'une approche plus scientifique permettra de renforcer la qualité, l'efficacité et l'efficience du travail, tout en encourageant l'innovation.

Table ronde

Au cours de la journée, Gilbert F. Houngbo, président du Fonds international de développement agricole (FIDA) a également pris la parole pour souligner le «rôle fondamental» que les petits exploitants agricoles «jouent vis-à-vis des défis liés à l'urbanisation». «Cette interconnexion croissante entres les villes et les campagnes sont une opportunité. Au FIDA, nous plaidons pour un développement rural intégré et le dépassement de la vieille dichotomie villes - campagnes», a-t-il ajouté.

La journée 2018 de la coopération suisse au développement s'est terminée par une table-ronde sous l'égide de la secrétaire d'Etat, directrice du SECO, Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch et de l'Ambassadeur Thomas Gass, vice-directeur de la DDC.

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Afrique

Kofi Annan - Le Ghana pleure l'un de ses fils les plus illustres

Au lendemain de la mort de Kofi Annan, à l'âge de 80 ans, après une brève hospitalisation… Plus »

Copyright © 2018 PR Newswire. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.