2 Juillet 2018

Centrafrique: La conférence épiscopale inquiète du retour des violences

Les évêques de Centrafrique se disent préoccupés par la recrudescence des violences en dépit des accords signés avec les groupes armés. Des attaques à Bambari, Ndélé et dans la région de Kaga Bandoro ont fait plusieurs dizaines de morts ces dernières semaines.

Mgr Nestor Désiré Nongo-Aziagbia était en deuil ce dimanche 1er juillet après le meurtre du vicaire général de Bambari, dans la nuit de vendredi à samedi. Pour le vice-président des évêques de Centrafrique, c'est clairement un assassinat ciblé envers ceux qui dénoncent les groupes armés. « On sait bien que dans le message, on a été clair. On a accusé l'UPC au niveau de la ville de Bambari. La zone de la cathédrale est entièrement contrôlée par des éléments de l'UPC », souligne-t-il.

Cette poursuite des violences, il l'a condamnée avec l'ensemble des évêques de Centrafrique, lors de la conférence épiscopale qui s'est tenue la semaine dernière à Bangui. Pour eux, l'amnistie n'a pas sa place dans la résolution du conflit.

« L'amnistie va créer d'autres crises à répétition et nous n'en voulons plus. Il faudra que justice se fasse et que l'Etat s'investisse dans la traque des criminels », estime Mgr Nestor Désiré Nongo-Aziagbia.

Appelant les Centrafricains à la réconciliation, et aux vues des dernières violences à Bangui au mois de mai, à Bambari, Kaga-Bandoro ou encore à Ndélé ces dernières semaines, Mgr Nongo Aziagbia exhorte la population à ne pas rentrer dans la logique d'un conflit confessionnel : « Cette guerre du territoire et de l'argent, pour pouvoir l'asseoir, on veut l'asseoir sur les faits religieux et nous nous opposons à cela. »

Cependant, les évêques ont tenu à féliciter l'arrivée des FACA à Bangassou, symbole d'un retour fragile de l'autorité de l'Etat, dans certaines provinces.

Centrafrique

La justice tente de «retrouver son renom»

En Centrafrique, la troisième session criminelle depuis 2016 a débuté lundi 16 juillet. Un moment… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.