3 Juillet 2018

Afrique de l'Ouest: Commission tripartite Mali/Niger/HCR - Le retour des réfugiés maliens en débat

Le ministère de la Solidarité et de l'Action humanitaire avec le soutien du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) a tenu jeudi dernier la 11è réunion de la commission tripartite Mali-Niger - HCR, dont l'objectif est d'analyser l'évolution de la situation des réfugiés maliens, afin d'échanger sur leur retour volontaire.

Les travaux de ce cadre tripartite de réflexion et d'actions sur le rapatriement volontaire des réfugiés maliens vivant au Niger a donné l'occasion de passer en revue la situation des réfugiés maliens au Niger afin d'évaluer le niveau des retours.

57 952 réfugiés maliens vivent sur le sol nigérien dans 3 camps. Le rapatriement est l'une des solutions, mais pour cela, il faut la volonté de retourner, la sécurité et la dignité qui engagent aussi bien les candidats au retour des pays d'asile et le pays d'origine.

« Malgré le contexte sécuritaire difficile dans le nord et une partie du centre du pays, le gouvernement du Mali reste déterminé à mettre en œuvre les dispositions de l'accord pour la paix et la réconciliation.

Ainsi, le programme d'urgence pour la relance du développement des régions du Nord (PURD-RN) dont la troisième phase est en cours d'exécution contribuera certainement à accélérer le retour définitif de l'administration et des services déconcentrés dans les circonscriptions administratives des régions concernées », a souligné Hamadou Konaté, ministre de la Solidarité et de l'Action humanitaire.

64.344 personnes ont été rapatriées sur les 138.018 maliens réfugiés dans les pays d'asile dont le Niger (52 327), la Mauritanie (56 475), le Burkina-Faso (24 216), ont été enregistrés.

« Au regard des nouvelles intentions de retour qui ont été relativement importantes depuis notre dernière réunion, l'espoir était permis de voir beaucoup de nos frères maliens retourner et se stabiliser dans leur pays.

Malheureusement les affrontements intercommunautaires intervenus ces derniers temps sur le sol malien ont provoqué de nouveau un afflux relativement important de plus de 4000 personnes.

Ceci démontre combien la situation au nord du Mali doit continuer à nous interpeller tous. », a dit Idder Adamou secrétaire général du ministère de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses du Niger.

Ainsi, l'Etat du Niger en partenariat avec le HCR est entrain d'œuvrer pour la réalisation des projets innovants comme la transformation des camps en centres urbanisés et l'autonomisation économique des réfugiés aux fins de les faire sortir progressivement de l'assistanat chronique.

Mali

La finance islamique comme mode de financement alternatif

Pour son second quinquennat, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita(IBK) entend mettre… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.