Afrique: Coupe du monde Russie 2018 - Huit prétendants pour quatre places en demi-finale

Photo: Africa Top Sport
Nigeria vs Argentine

Les affiches des quarts de finale sont connues. Le vendredi après- midi, la France en découdra avec l'Uruguay avant le très attendu Brésil-Belgique à 19 h. Samedi, la Suède va se mesurer avec l'Angleterre puis la Russie affrontera la Croatie. L'enjeu : des tickets à prendre pour le dernier carré.

C'est la première fois que les Français et les Uruguayens se rencontrent à cette étape de la compétition. Et pourtant, ce n'est pas leur premier rendez-vous dans une phase finale de la Coupe du monde. Les deux équipes avaient l'habitude de s'affronter dans les phases de poules mais jamais la France n'a remporté l'un des trois matches disputés. En 1966, la France s'était inclinée 1-2 devant l'Uruguay. Leurs deux dernières rencontres se sont soldées par des nuls vierges, respectivement lors de la Coupe du monde de Corée-Japon en 2002 puis celle de l'Afrique du Sud en 2010. L'Uruguay affronte la France avec un bilan qui lui est favorable (une victoire et deux matches nuls). Mais attention, dans cette phase finale, il y a des équipes qui ont réussi à briser la malédiction. Le Mexique, par exemple, qui n'avait jamais battu l'Allemagne, l'a fait en Russie et pourquoi pas la France qui aura à cœur l'envie de faire mieux dans cette quatrième confrontation face à l'une des meilleures défenses du tournoi (un but encaissé avec le Brésil) ?

Critiqués au début de la compétition, les Bleus ont prouvé qu'ils avaient les armes pour aller le plus loin contre l'Argentine, 4-3 en huitième. C'est sans nul doute leur meilleure prestation depuis le début du Mondial russe. L'appétit venant en mangeant, les Français veulent poursuivre cette belle série face aux équipes sud-américaines. Après avoir battu le Pérou et l'Argentine, ils visent cette fois-ci la sélection uruguayenne, prête elle-aussi à refaire le même coup que contre le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Le Brésil attendu

Il était cité parmi les favoris et finalement, c'est le seul qui assume bien ce statut: le Brésil de Neymar. La Seleçao qui progresse dans cette compétition affrontera en seconde explication les Diables rouges de la Belgique. Les deux sélections n'ont pas l'habitude de se croiser dans une phase finale de la Coupe du monde. Leur seule et unique confrontation est à mettre à l'avantage du Brésil. Les Brésiliens avaient battu les Belges 2-0 grâce aux buts de Rivaldo et Ronaldo, lors des huitièmes de finale de la Coupe du monde de 2002. La Belgique, dont la meilleure performance à la Coupe du monde date de 1986 (4e place), est un sérieux client pour les Auriverde et s'appuiera sur son attaque pour faire la différence. Elle possède, d'ailleurs, la meilleure attaque du tournoi avec douze buts inscrits en quatre matches, soit une moyenne de trois par matches contre sept inscrits par le Brésil en quatre matches également. Mais défensivement, les Belges ne rassurent guère. Ils ont encaissé quatre buts durant tout le tournoi (deux respectivement contre la Tunisie et le Japon) contre un pour le Brésil. Le match de la Belgique contre le Japon peut donner les idées aux Brésiliens. Rappelons que ce Bresil-Belgique est aussi le duel des numéros 10 entre Neymar Junior et Eden Hazard.

La Suède et l'Angleterre, les inséparables

Le samedi, la Suède tentera de revivre le bonheur de 1994 face à l'Angleterre. C'est aussi pour la première fois que les deux nations d'affrontent en match à élimination directe dans une phase finale de la Coupe du monde. En deux rencontres disputées dans les phases de poules, en 2002 et 2006, les deux équipes sont restées inséparables. En 2002, elles avaient fait jeu égal 1-1 avant de concéder un autre match nul de 2-2 quatre ans plus tard. Qui gagnera la troisième confrontation? L'hypothèse des tirs au but n'est pas à exclure.

Le dernier quart de finale mettra aux prises la Russie à la Croatie. C'est leur première confrontation à la phase finale sous leur nouvelle appellation. Depuis l'éclatement en quinze Etats indépendants de l'URSS en 1991, la Russie ne participe qu'à sa quatrième phase finale de la Coupe du monde. En 1994, 2002 et 2014, elle a quitté la compétition dès le premier tour. La Croatie, devenue indépendante en 1991 après l'éclatement de la Yougoslavie, joue sa cinquième Coupe du monde avec pour meilleure prestation le dernier carré en 1998 en France. La génération de Luka Modric va-t-elle imiter ou faire mieux que celle de Davor Suker ?

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.