5 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: La MONUSCO initie un projet de réduction de violence communautaire à Katoka

communiqué de presse

Katoka, 02 Juil-18 : Le bourgmestre de la commune de Katoka a exprimé sa satisfaction pour la mise en œuvre des activités de réduction des violences communautaires dans sa commune qui figure parmi les zones hautement touchées par les conflits nés du phénomène Kamuina Nsapu.

Ce fut le 28 juin 2018, dans la salle des réunions du Centre Bamamu Tabulukayi de la commune de Katoka à l'occasion de la clôture de ce projet de réduction de violence communautaire (RCV), par l'ONG Mon Village Natal qui a mené plusieurs actions à petite échelle pour le rapprochement communautaire.

Ce projet financé par la MONUSCO à travers sa section DDRRR à hauteur de 4 232 dollars américains vise à travers des réunions d'information et de communication, la réduction des violences communautaire par la sensibilisation et la mobilisation des membres des organisations communautaires, associatives et des institutions locales des cinq quartiers de la Commune de Katoka sur la paix et la cohabitation pacifique.

Mis en œuvre par l'ONG Mon Village Natal ce projet a duré 7 jours du 22 au 28 Juin 2018 et a mobilisé 105 personnes qui y ont pris une part active pour déboucher sur un « franc succès » selon Ilunga Mana Tshiawu, le bourgmestre de la commune de Katoka.

Congo-Kinshasa

L'Union africaine déconseille les restrictions de voyage Ebola

Malgré le risque de propagation dans la région, il ne faut pas imposer des restrictions de voyage aux… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.