5 Juillet 2018

Kenya: Liverpool - Le Belgo-Kényan Divock Origi affiche ses ambitions

Divock Origi, prêté la saison dernière à Wolfsbourg, aurait certainement du mal à se faire une place à Liverpool, club auquel il appartient et avec lequel il n'a pas répondu aux attentes. Malgré cela, le jeune belge d'origine kényane souhaiterait profiter de la présaison pour gagner la confiance de Kloppe.

Le Diable Rouge, qui n'a pas été repris dans la sélection des 23 en vue du Mondial en Russie, revient sur les bords de la Mersey bien décidé à retrouver sa place dans l'effectif des finalistes de la dernière Ligue des Champions. Divock Origi n'a pas vécu une saison de tout repos avec Wolfsburg: un temps de jeu clairsemé et un Mondial manqué, il est de retour à Liverpool, il aura deux coachs à séduire.

« Je suis heureux d'être de retour. J'ai l'impression d'être un peu familier avec tout et que je ne suis jamais parti, il m'a donc été plus facile de me réintégrer dans le groupe. Je suis très heureux », a-t-il déclaré sur le site de Liverpool.

L'ancien attaquant de Lille revient donc dans le club qui l'avait choisi, il y a quatre ans, quand il s'était révélé aux yeux du monde entier au Brésil. Depuis, l'histoire est moins belle pour Divock Origi qui peine à confirmer au plus haut niveau.

« C'était une saison d'apprentissage pour moi (avec Wolfsburg, ndlr). En tant qu'équipe, nous avons eu une saison difficile avec beaucoup de changements, mais nous nous sommes battus jusqu'à la fin et nous avons réussi à rester dans la ligue. C'était un peu un changement de scénario, j'ai beaucoup appris mentalement et j'ai beaucoup grandi. Je crois que je suis revenu plus mature, a poursuivi l'attaquant qui a inscrit 7 buts en 36 rencontres avec les « Wölfe ». Sur le terrain et hors du terrain la saison dernière, je pense que j'ai beaucoup grandi. J'ai essayé de rester en forme pendant l'inter-saison morte et maintenant je suis très excité en vue de la nouvelle saison.»

Mais il n'est pas inquiet. Il s'est très vite intégré au groupe et il espère désormais faire parler ses qualités. « Je dois me concentrer sur le plaisir de jouer sur le terrain et tout donner. Les prochaines semaines vont le montrer. Ce sont les pieds qui parlent sur le terrain, on verra comment ça se passera. Je suis positif», a encore dit le joueur de 23 ans arrivé de Lille il y a tout juste trois ans.

Sur sa non sélection pour le Mondial, Origi a expliqué. « A la fin de la saison dernière, j'étais de retour en forme, mais c'était peut-être un peu trop tard (pour être appelé, ndlr). Je les soutiendrai à distance. Nous avons une très bonne équipe avec la Belgique, mais je ferai tout pour revenir le plus vite possible (il compte 25 caps en 43 sélections et 3 buts). Je me concentre sur mon jeu. Lorsque vous vous sentez bien, les buts suivent. Il s'agit de se remettre en forme, de retrouver mon rythme dès que possible et de marquer autant de buts que possible. »

Kenya

Prêt kenyan - Des têtes tomberont à la SBM

Des personnes seront-elles démises de leurs fonctions dans le sillage des résultats de l'enquête… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Africa Top Sports. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.