5 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: Les Maï-Maï appuyés des combattants burundais sèment la terreur

Photo: Abel Kavanagh
3 décembre 2014. Beni, Nord Kivu, RD Congo : Des soldats des Forces armées de la RD Congo en patrouille pour sécuriser la ville contre les attaques des groupes armés

Plusieurs ménages ont été encore touchés par trois jours d'affrontements opposant les factions rebelles congolaises des Maï-Maï aux rebelles Banyanmulengue dans le Sud Kivu.

Au moins 20 morts, plus de 400 ménages touchés et des milliers de personnes déplacées dans la ville d'Uvira dans le territoire de la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo : c'est le triste bilan de trois jours d'affrontements qui ont opposé les factions armées congolaises des Maï-Maï appuyés par des combattants burundais comme le Red Tabara et le Frodebu aux autres groupes rebelles de Banyanmulengue.

Selon le rapport mensuel du "baromètre de sécurité" du Kivu, depuis mars, au total "56 meurtres, 126 enlèvements et 52 accrochages entre belligérants" ont été signalés dans les deux Kivu, en proie à la guerre et à l'activité des groupes armés.

Plusieurs groupes armés étrangers opèrent en RDC dont les plus connus sont : les forces démocratiques alliées (ADF), les forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), l'armée de résistance du Seigneur (LRA) et lesforces nationales de libération du Burundi (FNL) qui sévissent en RDC depuis les années 90.

En savoir plus

Nord-Kivu - Encore une attaque des rebelles à Mavivi-Ngite

La situation sécuritaire demeure préoccupante dans le territoire de Beni où les… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.