6 Juillet 2018

Sénégal: Pertes de milliers de têtes de bétail suite aux intempéries - Le chef de l'Etat offre un milliard de FCfa aux éleveurs

Suite aux intempéries de début d'hivernage, certains éleveurs ont subi de lourdes pertes avec la mort de plusieurs sujets, de petits ruminants pour la plupart. Aussitôt rentré de la Mauritanie, le président de la République, Macky Sall, s'est rendu, hier, à Boki- Dior, dans la commune de Ribot Escale, dans le département de Koungheul. Après avoir exprimé sa compassion à des éleveurs, il leur a offert un milliard de Fcfa.

Après avoir manifesté sa solidarité aux éleveurs qui ont perdu des milliers de têtes de bétail, suite aux intempéries, le chef de l'Etat a dégagé une enveloppe d'un milliard de Fcfa.

Cette assistance est répartie comme suit : Louga 163 millions, Matam 234.245.000 de FCfa; Kaffrine 198.975.000 de Fcfa, Tambacounda 62.555.000 de FCfa et Saint-Louis 38.400.000. Ainsi, les éleveurs qui ont perdu des moutons recevront 25 000 Fcfa par tête. Ceux qui ont perdu des bœufs ou des chevaux auront 50 000 FCfa par tête.

Le président de la République a exprimé sa satisfaction pour la mobilisation exceptionnelle des éleveurs et des populations du département de Koungheul, malgré le peu de temps qu'il a passé dans la capitale du Bambouck. Il a déclaré devant une marée humaine qu'il était venu apporter son soutien à des Sénégalais qui ont perdu de petits ruminants, des pertes accentuées, selon lui, par un déficit fourrager.

« Face à cette calamité, il fallait venir, au nom de la Nation, apporter la solidarité. J'exprime ma compassion à toutes les femmes et à tous les hommes qui ont perdu des sujets », a dit le Président, Macky Sall. Le chef de l'Etat s'est félicité que les ministres de l'Agriculture et de l'Elevage aient pris, très tôt, la pleine mesure des conséquences engendrées par ces pertes.

Le recensement fait indique que 22.992 moutons, 300 chèvres, 521 vaches et 72 chevaux ont perdu la vie lors des intempéries. L'évènement rappelle, selon le président de la République, un impératif de consolider les acquis. Le Président Sall a déclaré ainsi que 42.000 tonnes d'aliments ont été mises en place pour une valeur de 11 milliards de FCfa.

La santé animale n'a pas été occultée. Macky Sall a rappelé la vaccination du bétail organisée à Koung -Koung. Dans le même sillage, Macky Sall a indiqué que, pour l'amélioration de la gestion du ranch de Dolly, un mur de clôture de 125 km a été érigé, sans compter le renforcement des capacités opérationnelles et stratégiques du ministère de l'Elevage.

Le président de la République a, par ailleurs, demandé que l'on prenne soin des cadavres pour parer à toute éventualité. Il a aussi demandé aux éleveurs de promouvoir la pratique des cultures fourragères.

Durant cette période de soudure, le président de la République a lancé un appel aux commerçants pour que les aliments soient vendus au prix souhaité. Il a exhorté le gouvernement à assurer un suivi et à faire des rapports circonstanciés.

LES ÉLEVEURS EXPRIMENT LEUR SATISFACTION

Auparavant, le maire de Ribot Escale, Yaya Sow, pour exprimer sa totale satisfaction au président de la République, qui lui a personnellement rendu visite, a promis un taux de 95%, le 24 février 2019, dans la région de Kaffrine.

Une manière de contribuer, dès le premier tour, à sa réélection. Selon lui, c'est la seule manière qui vaille pour les éleveurs de rendre la monnaie à leur président de la République. Selon M. Sow, grâce au chef de l'Etat, les éleveurs qui, jadis se cachaient, parce qu'exerçant cette fonction, sont fiers, dorénavant, de l'être.

Le Président est convaincu qu'on ne peut pas se développer en oubliant les éleveurs. Comme doléances, le maire de Ribot Escale a demandé au président de la République le bitumage de la route Kounghueul-Ribot Escale, une voie qui part de la Gambie jusqu'à Ndioum, au Fouta.

La réhabilitation de cette route contribuera, selon le maire, à la parfaite mobilité des populations et de leurs biens. Il s'est félicité du fait que l'ensemble des maires du département se soient mobilisés pour faire de la rencontre avec le président de la République une démonstration de force.

Sénégal

Kaolack - Un projet belge veut créer 6000 emplois pour fixer les jeunes

Le Projet d'appui à la réduction de l'émigration rurale dans le bassin arachidier (PARERBA) se fixe… Plus »

Copyright © 2018 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.