6 Juillet 2018

Gabon: Qui en veut tant au Coordonnateur Général du Samu social YABA Wenceslas ?

La question vaut à ce jour son pesant d'or car au risque de nous tromper, le Coordonnateur Général du SAMU SOCIAL Dr, YABA WENCESLAS serait devenu la cible de certains loups affamés déterminer à nuire l'un de ceux qui fournissent le plus d'efforts au bénéfice du plus grand nombre. Mais tel un roc, le patron du SAMU SOCIAL reste debout et fort, au grand dam de ses détracteurs.

Voilà pratiquement 1 an, qu'existe le SAMU SOCIAL du Gabon. A ce qui semble, en terme de bilan selon l'observateur bien avisé, c'est une réussite. L'on rappel, entre autres ; les traitements gratuits de près de 50.000 gabonais économiquement faibles, les distributions gratuites de médicaments et vêtements, les ouvertures des SAMU Sociaux à l'intérieur du pays pour un suivi encore plus proche des populations... En cout, 587.000.000 FCFA de budget lors de la phase de lancement du projet et sans budget de fonctionnement. Le SAMU SOCIAL Gabonais a rapporté à l'Etat et au démunis la bagatelle somme de 14.303.512.500 FCFA, cela grâce à une vision et une détermination sans pareil du Dr, YABA Wenceslas qui force le respect.

Jusqu'à preuve du contraire, il n'aurait aucune ambition dans un avenir proche à être candidat à aucune élection,du moins pas encore car ayant une mission, celle de venir en aide aux Gabonais défavorisés sans distinction aucune, contrairement aux « ragots des profito - situationnistes prêts à remuer ciel et terre afin de voir leur prochain sombrer ». Pourquoi tant de haine envers un frère, un père, un oncle, un fils ? Ceux voulant absolument la tête de YABA Wenceslas sur un plateau devraient se demander, pourquoi ne sont-ils pas mieux dans les domaines qui sont les leurs ?

Au-delà de ce qui précède, l'on retient toutes fois l'attitude exemplaire dont fait montre au quotidien, le coordonnateur du SAMU SOCIAL Dr, YABA Wenceslas en ne se laissant point distraire. « Nous vivons dans un monde d'hypocrites ou les gens souhaitent ta chute, mais lorsqu'ils sont en face de toi, ils te sourient comme s'ils t'aimaient », indique un adage, Galoa.

Gabon

RSF dénonce une "inquiétante érosion de la liberté de la presse"

La Haute autorité de la communication (HAC) du Gabon a suspendu un journal pour trois mois et son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Gabonews. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.