6 Juillet 2018

Cameroun: Logements sociaux de Bertoua - Un nouveau délai fixé

Le Minhdu, Jean Claude Mbwentchou, en visite sur le site mercredi dernier a donné jusqu'à novembre prochain aux entreprises pour achever les travaux.

«Il y a un léger mieux dans la qualité de l'ouvrage et l'état d'avancement des travaux ». Le constat est du ministre l'Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou, mercredi dernier, sur le chantier de construction des logements sociaux de Bertoua.

A ses côtés entre autres, le gouverneur de l'Est, Grégoire Mvongo. Le projet est réalisé dans le cadre du Plan d'urgence triennal pour l'accélération de la croissance économique et exécuté à 45%, selon les ingénieurs en charge de la construction. Mais, la performance reste faible et il sera sans doute difficile de tenir le délai de livraison prévu pour la fin du mois de septembre prochain.

Ce, malgré les assurances des entreprises devant réaliser les 100 logements sociaux sur le site. Celles-ci ont du reste déjà reçu une prorogation de leur délai, consommé à 90% depuis juillet 2016, au moment où les ordres de service ont été délivrés pour le démarrage du projet.

Aussi, tout en appelant à accélérer la cadence, Jean Claude Mbwentchou a-t-il prescrit aux entrepreneurs, de proposer un planning réactualisé et « réaliste », sans dépasser le mois de novembre 2018, date butoir pour achever les travaux car il n'y aura plus de prorogation.

Sur le terrain, il y a tout de même des améliorations notables depuis le dernier passage du Minhdu en mai 2017, lorsque le taux d'exécution des travaux dépassait à peine les 10%. Le climat social, fait de nombreuses grèves a considérablement changé, mais doit encore être amélioré.

Idem en ce qui concerne l'approvisionnement du chantier ainsi que les facilités administratives fournies par les autorités locales, qui ont contribué à l'accélération des constructions.

Le nombre d'ouvriers sur le site a quant à lui, été porté à 184 personnes. Néanmoins, des difficultés demeurent notamment au plan des équipements, avec des engins bloqués à la frontière tchadienne, selon certaines entreprises.

Par ailleurs, le Minhdu a visité les chantiers de voiries en cours de réhabilitation dans le cadre du programme C2D urbain « Capitales régionales », les ateliers municipaux en cours de réalisation, ainsi que les lotissements de la Mission d'aménagement et d'entretien des terrains urbains et ruraux (Maetur).

Ici, Jean Claude Mbwentchou a notamment indiqué qu'il faudrait probablement revoir la configuration des logements de la SIC qui sont proches, compte tenu de l'évolution du paysage urbain dans cette zone. « Bertoua est en train de prendre du soleil, il faut en tenir compte », déclare le Minhdu.

Enfin, le tronçon (carrefour gare routière- hôtel Phoenix et bretelles) de la voirie d'urgence à réaliser sur décision du président de la République, a été parcouru à pied par la délégation. Des travaux similaires sont prévus aussi à Batouri, Abong-Mbang et Yokadouma.

Cameroun

Qui remportera l'Ecran d'or ?

Après une semaine d'activités et de compétition, le rideau tombe ce soir à Yaoundé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.