6 Juillet 2018

Afrique: Prix Kwame-NKrumah 2018 - L'Union africaine lance un appel aux scientifiques du continent

Les candidatures sont ouvertes pour le prix continental pour l'excellence scientifique (Auknase).

Le programme est mis en œuvre au niveau national pour les jeunes chercheurs ; au niveau régional pour les femmes scientifiques et au niveau continental ouvert à tous les scientifiques. Le niveau continental est le plus haut niveau du programme. L'objectif est de décerner des prix scientifiques aux meilleurs scientifiques africains pour leurs réalisations et leurs précieuses découvertes dans les domaines de la science, de la technologie et de l'innovation.

Auknase reflète et souligne une réussite et le rôle crucial de la science ainsi que de la technologie dans le développement et l'intégration de l'Afrique. Dans le cadre de ce programme, des prix sont décernés aux meilleurs scientifiques africains dans chacun des deux secteurs, à savoir les sciences de la vie et de la terre et innovation; et les sciences fondamentales, technologie et innovation aux niveaux national, régional et continental.

Admissibilité

-le Prix Kwame-NKrumah est ouvert aux scientifiques africains qui ont fait des réalisations remarquables, démontrées par le nombre de publications, le nombre d'étudiants diplômés en recherche, l'applicabilité du travail scientifique aux défis de l'Afrique et sa brevetabilité.

-Les candidats doivent être des Africains résidant dans l'un des États membres de l'Union africaine et ne peuvent être nommés que pour des réalisations fondées sur un travail effectué dans un pays africain.

Au niveau régional

Les candidates doivent avoir un doctorat ou être au rang de professeur associé. Il n'y a pas de limite d'âge pour ce prix.

-La candidate doit avoir publié au moins cinq articles dans des revues (avec un facteur d'impact supérieur à 1,0), doit apparaître en tant qu'auteure principale ou correspondante dans au moins trois des cinq articles, avoir au moins un indice H minimum de 5, un brevet international ou deux brevets nationaux enregistrés, supervisé ou co-supervisé au moins cinq doctorants, gagné une bourse internationale en tant que chercheur principal, écrit un article de revue dans son domaine de spécialisation.

Sur le plan continental

Le prix est ouvert à tous les scientifiques pionniers africains, les candidats doivent détenir un doctorat ou être au rang de professeur associé. Il n'y a pas de limite d'âge pour ce prix.

Le candidat doit avoir publié dans des revues (au moins vingt articles avec un facteur d'impact supérieur à 1,0), il doit apparaître en tant qu'auteur principal ou correspondant dans au moins quinze des vingt-cinq articles, il doit avoir un indice H minimum de 25, deux brevets internationaux ou quatre nationaux enregistrés, supervisé ou co-supervisé au moins dix doctorants, gagné une bourse internationale en tant que chercheuse principale, écrit un article de revue dans son domaine de spécialisation.

Nomination

A l'issue de la compétition, deux prix de cent mille dollars sont décernés à des scientifiques pionniers africains au niveau continental, deux femmes scientifiques africaines pour chacune des cinq régions géographiques de l'Afrique recevront vingt mille dollars américains au niveau régional.

Au niveau national

Pour cette catégorie dédiée aux jeunes chercheurs africains, deux prix sont attribués par pays et la valeur des prix est déterminée par la Commission de l'Union africaine.

Afrique

World Airline Awards - Air Mauritius 69e compagnie aérienne

La compagnie nationale d'aviation est classée 69e au monde, pour 2018, aux World Airline Awards de Skytrax. Le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.