6 Juillet 2018

Afrique Centrale: Déclaration du directeur du département Afrique du FMI, Abebe Aemro Sélassié, à l'issue de sa visite au Cameroun

document

Il est essentiel que le Cameroun continue de jouer un rôle de chef de file en poursuivant la consolidation budgétaire pour assurer le succès de la stratégie régionale de la CEMAC.

Des progrès satisfaisants ont été accomplis face aux difficultés macroéconomiques rencontrées dans la région de la CEMAC à la suite du choc pétrolier pour rétablir la stabilité et réaliser une croissance économique soutenue et inclusive.

Mais ces progrès restent fragiles et les autorités nationales et régionales doivent continuer de veiller à ce que les objectifs de la stratégie soient atteints.

Monsieur Abebe Aemro Sélassié, directeur du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI) a publié la déclaration ci-après à Yaoundé à l'issue de sa visite au Cameroun les 4 et 5 juillet 2018 :

Ce fut pour moi à la fois un plaisir et un honneur de revenir au Cameroun en tant que directeur du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI). Depuis le sommet des chefs d'État de la CEMAC qui s'est déroulé en décembre 2016 à Yaoundé, le Cameroun a joué un rôle clé dans la mise en œuvre de la stratégie régionale de la CEMAC face à la forte baisse des prix du pétrole en 2014.

« Le programme de réformes économiques et financières du Cameroun qui est appuyé par l'accord conclu avec le FMI au titre de la facilité élargie de crédit a considérablement contribué à reconstituer les réserves de la BEAC, en dépit d'un rééquilibrage budgétaire moins prononcé que prévu en 2017. Cependant, je suis convaincu que, grâce à la mise en œuvre déterminée du budget 2018 révisé et à des mesures visant à mieux maîtriser les dépenses, le Cameroun continuera de montrer la voie à suivre. À terme, il sera important de continuer à élargir l'assiette des recettes non pétrolières, notamment en réduisant les exonérations fiscales, et à améliorer la qualité des dépenses afin de créer un espace budgétaire pour les dépenses sociales et les investissements prioritaires, tout en préservant la viabilité de la dette.

« J'ai eu l'occasion aussi de rencontrer le Comité ministériel de l'union monétaire de l'Afrique centrale (UMAC). Ce fut une excellente occasion de faire le bilan de la mise en œuvre de la stratégie régionale et d'examiner les problèmes que la région continue de rencontrer. Je dois féliciter les autorités nationales et régionales de leurs efforts soutenus, qui ont contribué à une forte baisse des déséquilibres budgétaires et extérieurs, ainsi qu'à une stabilisation de la dette publique et des réserves internationales de la BEAC

« Cependant, ces progrès restent fragiles, comme en témoignent des dérapages budgétaires observés dans certains pays de la CEMAC, et l'effort ne peut être relâché. Avec l'appui des institutions régionales et des partenaires au développement, les autorités des pays de la CEMAC devraient donc continuer de mettre en œuvre de manière déterminée les politiques économiques et les réformes nécessaires pour atteindre les objectifs budgétaires qui sont établis dans les programmes appuyés par le FMI. Les pays de la CEMAC et les institutions régionales doivent poursuivre ces efforts pour rétablir la viabilité économique intérieure et extérieure, en particulier pour continuer de reconstituer les réserves régionales, et ouvrir la voie à une croissance soutenue et inclusive.

« Je tiens à remercier le Premier ministre, Philemon Yang, le gouverneur de la BEAC, Mahamat Abbas Tolli, le président du Comité ministériel de l'UMAC et Ministre de l'économie, de la prospective et de la programmation du développement du Gabon, Jean-Marie Ogandaga, le ministre des Finances du Cameroun, Louis-Paul Motaze, les autres ministres des finances de la CEMAC, ainsi que de hauts fonctionnaires, de leur hospitalité et de l'occasion qui m'a été offerte d'en apprendre davantage sur les progrès économiques du Cameroun et de la CEMAC. »

Cameroun

La sœur de l'opposant John Fru Ndi enlevé en zone anglophone

La sœur de l'opposant camerounais John Fru Ndi, président du Social Democratic Front (SDF), a… Plus »

Copyright © 2018 International Monetary Fund. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.