6 Juillet 2018

Sénégal: Compétitivité énergétique - Amadou Ba décroche 34milliards Fcfa de l'AFD

Le ministre de l'économie et des finances a de quoi se réjouir. Il vient de décrocher en présence de la Directrice de l'Agence française de Développement et en présence du Directeur Afrique de l'Ouest et Centrale de l'AFD, la signature de d'une convention de financement destinée à la mise en œuvre du programme SMARTGRID.

En effet, souligne-t-il, cette convention, d'un montant de cinquante-deux millions (52 000 000), d'euros soit environ trente-quatre milliards (34 000 000 000) de francs CFA, est une contribution essentielle à l'exécution de cet important programme du secteur de l'énergie, un des fondements du succès du Plan Sénégal Emergent.

Ce programme vise à améliorer notre compétitivité énergétique ainsi que les conditions de vie des populations grâce à la sécurisation de l'approvisionnement en électricité.

Ainsi, le programme SMARTGRID permettra de renforcer et de moderniser les réseaux de transport afin de prendre en compte les nouvelles capacités de production énergétique de la SENELEC et de réduire ainsi les pertes inhérentes au transport d'énergie. De même, le programme permettra également d'augmenter la part d'énergie renouvelable dans notre production énergétique, conformément aux orientations du président Macky Sall, qui a fait du mix énergétique un axe majeur de la gouvernance du secteur.

Ce nouveau concours financier obtenu de l'Agence Française de Développement (AFD) témoigne, une fois de plus, de l'excellence des relations séculaires et de la coopération fructueuse entre notre pays et la République française.

"Je voudrais à cette occasion et au moment où vous célébrez les 75 ans de présence de l'AFD au Sénégal, adresser mes vives félicitations à sa Directrice, Madame Laurence HART, ainsi qu'à toutes ses équipes. Cette longévité, au service de la coopération et de l'appui au développement de la sous-région ouest africaine, montre, s'il en était encore besoin, tout l'attachement que vous portez à nos populations", indique Amadou Ba.

Au cours de la rencontre, l'argentier de l'État a rappelé pour s'en réjouir que l'AFD a honoré ses engagements à accompagner la mise en œœuvre du PSE, engagements pris en février 2014 lors du Groupe Consultatif de Paris.

Ainsi, 41 conventions de financement ont été signées pour un montant total de cent vingt-neuf millions quarante-trois mille cinq cent soixante (129 043 560) euros, soit environ huit cent quarante-six milliards quatre cent soixante-dix millions (846 470 000 000) de francs CFA.

Cet important concours financier touche tous les secteurs prioritaires du PSE, notamment les infrastructures et services de transport, l'énergie, l'agriculture, l'eau et l'assainissement, l'éducation et la formation professionnelle, la santé ou encore la protection sociale.

Sénégal

Présidentielle - L'assurance de la majorité agace

Au Sénégal, toute la classe politique est concentrée sur la présidentielle de l'an prochain.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.