Guinée: Un gouvernement amateur et une partie de la population surexcitée!

Grève contre l’augmentation du carburant:

On dit chez nous: «Celui qui te bat quand tu ne lui as rien fait, ne te laissera jamais si tu lui as fait quelque chose ».

Certains de nos compatriotes n'ont fait qu'organiser les marches et les villes mortes justifiées et non-justifiées pendant les dix dernières années. Ils ont manifesté derrière les politiciens égarés, les syndicalistes révolutionnaires, les mécontents de coupures de l'électricité, ... . et si le gouvernement de notre fameux professeur pense qu'ils laisseraient passer leur acte amateur, alors il n'a pas appris grand chose de notre histoire récente.

Cette fois-ci, le gouvernement de notre fameux professeur a vraiment été maladroit d'augmenter le prix de l'essence dans la situation actuelle, politique, socio-économique du pays. Les conséquences risquent d'être inattendues. Que font-ils leurs milles et un ministres conseillers à la présidence.

S'il avait commencé par réduire son budget présidentiel; avait annulé celui de son chef de file de l'opposition; avait concentré les départements ministériels; avait réduit ses conseillers à la présidence; avait arrêté, puni tous ses anciens et actuels ministres et cadres qui sont impliqués dans la corruption; avait récupéré ces fonds publics partis dans les poches; avait réduit les dépenses inutiles du gouvernement, ... le peuple de Guinée pouvait accepter de faire un sacrifice aussi.

Sans oublier qu'il fallait regrouper les élections présidentielle et communales en 2015 pour épargner au pays des dépenses inutiles. Pire, ils ont organisé les communales au début de l'année (les conseillers communaux ne sont toujours pas installés après plus de trois mois) et ils veulent organiser les législatives à la fin de l'année. Un ou des gouvernements qui se souciaient de l'état de la caisse publique auraient pensé à organiser les deux en temps.

Il est évident que le prix de l'essence, ... est en train d'augmenter sur le marché mondial mais le problème est qu'il est très difficile à un Guinéen d'accepter ces changements dans sa condition actuelle.

Il est important de montrer nos mécontentements au gouvernement par rapport à ce changement mais les biens individuels et collectifs doivent être épargnés car il y va dans notre intérêt national.

« Il a été dit que si je ne fusionne pas, je ne ferai pas partie du gouvernement », révèle Dr Ousmane Kaba leader du PADES Le président du parti des démocrates pour l'espoir(PADES) a fait cette révélation dans l'émission les GG de la radio espace du lundi 28 mai 2018. Pour figurer sur la liste du gouvernement Kassory Fofana, il lui a été demandé de fondre sa formation politique dans le RPG à l'image du GPT, de l'UNR ou du [... ]...

« Ce gouvernement est plus politique que technique », soutien Dr Fodé Oussou Fofana Pour le vice-président de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée, le nouveau gouvernement est purement politique qui a pour but, un troisième mandat en faveur le président de la République Alpha Condé. Dans l'émission les GG de la radio Espace ce lundi matin, le président du groupe parlementaire les libéraux-démocrates a regretté que malgré du [... ]...

Futur gouvernement : un opposant invite Alpha Condé à penser aux anciens du RPG Pour la mise en place d'un nouveau gouvernement en Guinée qui sera à l'écoute des populations comme il l'a promis, le président du parti Rassemblement pour la Renaissance et le Développement invite le Chef de l'Etat de penser à récompenser certains éléments du RPG. Abdoulaye Kourouma a d'abord donné son point sur la nomination de [... ]...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.