9 Juillet 2018

Afrique de l'Ouest: UEMOA - Hausse des taux d'intérêt débiteur en mai

Les données de l'enquête sur les conditions de banque laissent apparaître une légère hausse des taux d'intérêt débiteurs au cours du mois de mai 2018.

Hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l'échelle de l'Union est passé de 6,69% en avril 2018 à 6,76% en mai 2018. Quant au taux moyen de rémunération des dépôts à terme de la clientèle, il est ressorti à 5,50% en mai 2018, contre 5,34% le mois précédent.

L'indicateur du climat des affaires dans l'UEMOA est ressorti à 101,2 en mai 2018, au-dessus de sa tendance de long terme, traduisant ainsi une opinion favorable des chefs d'entreprises sur l'orientation de la conjoncture dans l'UEMOA.

Par ailleurs, il est en hausse de 0,4 point par rapport au mois précédent. La production industrielle a augmenté de 1,4% en mai 2018, en glissement annuel, après une baisse de 1,9% en avril 2018.

Quant à l'indice du chiffre d'affaires du commerce de détail, il a progressé de 2,1%, en rythme annuel, après une progression de 2,6% notée le mois précédent. L'indice du chiffre d'affaires dans les services marchands est ressorti en hausse de 10,9% en mai 2018 comparé à la même période de l'année dernière.

Sur la base des données officielles, le taux d'inflation s'est établi, en glissement annuel, à 0,4% à fin mai 2018 contre 1,3% enregistré le mois précédent.

La décélération du rythme de progression du niveau général des prix est imprimée essentiellement par la composante «Alimentaire », dont la contribution à l'inflation totale est ressortie négative à 0,2 point de pourcentage à fin mai 2018 contre 0,7 point de pourcentage un mois plus tôt.

Cette évolution est en ligne avec l'amélioration de l'offre de céréales, de tubercules et plantains dans les pays côtiers, notamment en Côte d'Ivoire et au Togo. Par ailleurs, une baisse sensible des prix des produits de la pêche a été observée au Sénégal en lien avec une forte augmentation des débarquements de produits halieutiques due à des conditions climatiques favorables.

La baisse du rythme de progression du niveau général des prix est également liée à des effets de base observés en mai 2017 au Bénin, où un renchérissement des produits de la pêche, des tubercules et plantains ainsi que des fruits avait été enregistré en 2017.

Sénégal

Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019… Plus »

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.