7 Juillet 2018

Tunisie: Signature de l'accord sur la majoration du SMIG

Tunis — Le chef du gouvernement, Youssef Chahed et le secrétaire général de l'Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Nouredine Taboubi ont signé, samedi, au palais Dhiafa à Carthage, l'accord relatif à la majoration du salaire minimum garanti (SMIG).

L'accord en question prévoit 15 points portant sur les négociations sociales, le travail précaire, les majorations salariales dans certains secteurs, la réforme des caisses sociales, la maîtrise des prix, la sauvegarde du pouvoir d'achat et la révision des statuts de base du secteur de la fonction publique et des institutions publiques.

Dans une déclaration à la presse, Taboubi a indiqué que le taux de majoration du SMIG n'a pas encore été fixé, précisant que cette question sera examinée, lundi, lors d'une réunion de concertation avec le gouvernement et l'organisation patronale.

"Il sera, également, question lors de cette réunion de signer un accord qui fixe la fin des négociations salariales dans les secteurs public et privé", a-t-il ajouté.

Selon lui, la liste définitive des anciens fichés par la police sera signée, mardi prochain, précisant que les autres cas seront présentés au ministère des Affaires Sociales.

Il a souligné qu'il a été décidé de mettre en œuvre l'accord du 27 novembre 2017 relatif au travail précaire dans les plus brefs délais, de verser les pensions des retraités et de continuer à subventionner les produits de base.

Le chef du gouvernement a, pour sa part, souligné l'importance de cet accord pour les salariés et les retraités, formulant l'espoir que cela contribue à assainir le climat social.

Tunisie

Un tracé à revoir

Un grand débat s'est instauré, même dans les cafés et autres lieux publics, et une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Tunis Afrique Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.