9 Juillet 2018

Maroc: Un révolutionnaire dans la réforme - Un ouvrage qui résume les visions d'Ahmed Herzenni sur l'Etat et la société

"Un révolutionnaire dans la réforme" est l'intitulé d'un ouvrage qui vient de paraître aux éditions "Bouregreg" et qui résume les visions du militant politique et des droits de l'Homme, Ahmed Herzenni, sur l'Etat et la société. Paru dans la collection "Itinéraire de recherche", ce livre bilingue de 449 pages (335 en arabe et 114 en français) rassemble plusieurs textes traitant de thématiques diverses réunis par Mostafa Naoui et Fadwa Maroub.

L'ouvrage englobe des entretiens de presse, des allocutions et articles qui traduisent l'intérêt qu'accorde M. Herzenni aux développements politiques et à l'évolution de la société ainsi qu'à la dynamique des mutations que connaît le Maroc à l'ère de la transition démocratique. L'ouvrage permet au lecteur de découvrir les références d'Ahmed Herzenni et sa vision concernant les mutations structurelles et conjoncturelles majeures qui ont marqué le cheminement du Maroc sur la voie de la démocratie, les droits de l'Homme et le développement.

Au sujet de l'unité de la Gauche, M. Herzenni relève la problématique de la multitude des courants au sein des partis de gauche ainsi que la question de "l'unité idéologique" au sein de la gauche.

Dans le chapitre de la transition démocratique, l'auteur met la lumière sur le débat culturel et politique au Maroc d'aujourd'hui et sur le défi de la mise à niveau du mouvement démocratique ainsi que sur la responsabilité des partis dans la démocratisation du pays. Il y questionne aussi la position des parties politiques à référentiel islamique sur l'échiquier politique et aborde le spectre du terrorisme et les défis auxquels il faudrait s'atteler en urgence tout en s'attardant sur les attentats du 16 mai et sur les missions de l'Institution de Commanderie des croyants.

L'ouvrage comprend également une série d'articles et d'entretiens qui abordent notamment le bilan des réalisations du Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH) et la manière avec laquelle cette institution a traité les problématiques économiques et sociales et les dossiers des disparus ainsi que la question de la gouvernance. Il donne aussi une idée sur la vision qu'a M. Herzenni quant à l'avenir des droits de l'Homme au Maroc, l'observation des élections, le Code de la presse et la justice en tant qu'exigence pour institutionnaliser la démocratie.

Maroc

Bilan avec Brahim Fassi Fihri, Président de l'Institut Amadeus

La 11ème édition du Forum des MEDays a vécu. Après quatre jours d’échanges, le… Plus »

Copyright © 2018 Libération. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.