9 Juillet 2018

Guinée: Conakry - La grève paralyse la circulation en banlieue

Photo: Aminata.com
Grève contre l’augmentation du carburant:

La banlieue de Conakry est complètement paralysée ce lundi matin suite à la grève de trois jours reconduite par l'inter-central syndicale l'USTG-CNTG.

Le route le prince de Hambalaye, Bambeto, Cosa jusqu'à T7 (Sonfonia), la circulation est très fluide, les boutiques et magasins restent fermés. La circulation est complément vide en véhicule. Seuls quelques citoyens qui circulent à pieds et certains empruntent dans certains lieux des mototaxis pour se déplacer.

En plus de la route le prince, l'autoroute Fidèle Castro, la corniche nord et la transversale Cosa-Tannerie sont entrées dans la danse. Depuis le matin, il n'y a aucune circulation de véhicules sur ces axes.

Selon des sources d'informations, les motards qui circulent sont confrontés à des menaces de certains citoyens mécontent. Certains sont parfois dépouillés de leurs biens.

La trajectoire Cosa et la Tannerie, des gros cailloux et des ordures sont déversés au beau milieu de la route, obligeant les usagers de rebrousser chemin.

La relance de cette grève intervient après l'échec des négociations le samedi dernier entre gouvernement et syndicalistes.

La société civile compte rentrer dans la danse demain mardi 10 juillet pour protester contre l'augmentation brutale du prix du carburant à la pompe.

En savoir plus

Un gouvernement amateur et une partie de la population surexcitée!

On dit chez nous: «Celui qui te bat quand tu ne lui as rien fait, ne te laissera jamais si tu lui as fait quelque… Plus »

Copyright © 2018 Aminata.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.