9 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Récents actes de violences à Korhogo - Le FPI exige une «enquête approfondie»

Photo: wikipedia
Guillaume Soro président de l'Assemblée nationale ivoirienne

Suite aux actes de violences qui ont émaillé, le samedi 7 juillet 2018, un meeting du Rassemble pour la Côte d'Ivoire (Raci), un mouvement proche du président de l'Assemblée nationale, Soro Guillaume. Le Front populaire ivoirien (Fpi), dans un communiqué dont Fratmat.info a reçu copie, ce lundi 9 juillet, exige au gouvernement ivoirien, une enquête en vue de faire la lumière sur cet évènement.

« Le FPI exige du gouvernement qu'il prenne toutes les dispositions nécessaires pour qu'une enquête approfondie et sérieuse soit menée sur cette agression et que les auteurs et commanditaires soient arrêtés et traduits devant les tribunaux », précise le texte du parti à la rose.

Aussi, invite-t-il les autorités à «tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des Ivoiriens et pour promouvoir la stabilité politique et la liberté d'opinion ».

La formation politique condamne tout de même ces actes « qui font peser de graves menaces sur la vie politique en Côte d'Ivoire », présente ses condoléances à la famille éplorée et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Ces actes de violences lors de la rencontre du Raci, à Korhogo, ont ainsi occasionné la mort d'un militant, des blessés et de nombreux dégâts matériels, faut-il rappeler.

En savoir plus

Dispersion meurtrière d'un meeting pro Soro à Korhogo - Le « gbangban » des héritiers se déporte au nord

La rencontre politique que le député Soro Kanigui du Rassemblement des républicains (RDR), a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.