9 Juillet 2018

Mali: Processus électoral 2018 - Studio Tamani présente sa Charte électorale

La radio studio Tamani a présenté vendredi sa charte électorale aux acteurs des élections de 2018. C'était sous la présidence du président de la Haute autorité de la communication (Hac), qui avait à ses côtés le président de l'Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (Urtel), le président de la Maison de la presse et le représentant de la fondation Hirondelle.

La Charte qui rappelle dans son fonds les principes du journalisme attire les journalistes vers plus de professionnalisme et de responsabilité en cette période électorale.

Ainsi, elle appelle les journalistes à traiter l'information électorale de manière impartiale et équilibrée.

Selon Dramane Aliou Koné, président de la Maison de la presse, le document s'inscrit dans la logique de la participation des medias aux processus électoraux, la presse étant au début et à la fin des processus.

Pour mieux répondre au contenu de ladite charte, le Studio Tamani a adapté des nouvelles rubriques à sa grille, qui répondent non seulement aux besoins de la population en matière d'information et aussi aux aspirations de la structure d'atteindre un certain niveau d'excellence et d'intégrité.

Parmi ces nouveautés, il faut citer la diffusion quotidiennement d'un journal de la campagne d'une durée de 3 à 4 minutes. En plus, il sera question aussi d'organisation des débats entre les différents candidats pour permettre aux électeurs de faire des comparaisons en parallèle et aux candidats la possibilité de dire pourquoi ils sont les mieux placés pour être élus.

Selon Fodié Traoré, président de la Hac, en cette période des élections les médias sont confrontés à une très grande responsabilité et même une responsabilité historique dans le contexte du pays.

« Un mot, une phrase, un article, une énoncée d'un média peut avoir des conséquences sur la stabilité même de ce pays », dit-il.

Ainsi, le président de la Hac, a fait savoir dans la préface de ladite Charte, que son organisation attendra des journalistes plus de professionnalisme et de responsabilité pour mieux assurer leur rôle d'information électorale de manière impartiale et équilibrée.

Le projet Studio Tamani inscrit dans le cadre d'un partenariat entre la Fondation Hirondelle et l'Urtel.

Pour sa part, Bandjougou Danté, le président de l'Urtel a jugé nécessaire le renforcement de ce partenariat en ces moments où le pays s'apprête a organisé les élections présidentielles et législatives au profit de la population.

Mali

Une dizaine de militants de l'opposition passe le week-end en détention

Au Mali, plus d'une dizaine de militants de l'opposition sont toujours en garde à vue au commissariat du Ier… Plus »

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.