9 Juillet 2018

Afrique du Sud: Duduzane Zuma, fils de l'ex-président, inculpé pour corruption

Photo: Werner Beukes/Sapa
Duduzane Zuma.

En Afrique du Sud, le fils de l'ex-président sud-africain, Duduzane Zuma, a été inculpé pour corruption par un tribunal de Johannesburg, ce lundi 9 juillet. Il est accusé d'avoir tenté de soudoyer un vice-ministre avec un des frères Gupta.

La sulfureuse famille Gupta, d'origine indienne, est accusée d'avoir profité de sa proximité avec Jacob Zuma pour infiltrer l'appareil d'Etat et obtenir des contrats et des avantages indus. Duduzane Zuma a été remis en liberté sous contrôle judiciaire, en échange d'une caution de 100 000 rands (6 500 euros). La prochaine audience a été fixée au 24 janvier 2019.

L'affaire remonte à octobre 2015. Duduzane Zuma aurait participé à une rencontre avec l'un des frères Gupta et Mcebisi Jonas qui était alors vice-ministre.

Dans une déclaration sous serment, Mcebisi Jonas affirme qu'en échange de son obéissance et d'une enveloppe de 600 millions de rands, soit 38 millions d'euros, Ajay Gupta lui aurait proposé le poste de ministre des Finances.

Ajay Gupta dément formellement tout comme Duduzane Zuma qui va plaider non coupable, selon son avocat. Il est inculpé pour corruption d'une personne en charge d'une fonction publique et pour corruption en bande organisée.

En attendant l'audience, le fils de l'ex-président sud-africain devra pointer deux fois par semaine au commissariat. Ses deux passeports ont été saisis pour s'assurer de sa présence au tribunal.

Plusieurs affaires

Deux mois après la démission de son père Jacob Zuma - empêtré dans les scandales politico-financiers - Duduzane Zuma est donc rattrapé par la justice. Jeudi 12 juillet, il devra comparaître pour une autre affaire dans laquelle il est accusé d'avoir causé la mort de deux personnes au volant de sa voiture, en 2014.

L'Alliance démocratique (DA), principal parti d'opposition, s'est réjouie, ce lundi, de l'inculpation de Duduzane Zuma. « Nous espérons que l'enquête en cours permette aussi d'inculper Atul et Ajay Gupta de corruption », a souhaité un de ses dirigeants, David Maynier.

Afrique du Sud

Comédie musicale - « Viva Mandela » à l'Institut français du Congo

L'ancien président sud-africain, Nelson Rholilala Mandela, aurait eu 100 ans le 18 juillet 2018. A cette… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.