10 Juillet 2018

Afrique: Banque Mondiale - Hafez Ghanem nommé vice-président pour la Région Afrique

Entre 2001 et 2003, Hafez Ghanem a été déjà Directeur des Opérations de la Banque Mondiale pour Madagascar, Maurice, Seychelles et les Comores. Sa nomination peut être considérée comme un avantage pour la Grande Ile qu'il connaît beaucoup.

La Banque mondiale a nommé M. Hafez Ghanem au poste de vice-président pour la Région Afrique. Expert du développement ayant à son actif plus de trente années d'expérience, il a pris ses nouvelles fonctions le 1er juillet, et sera responsable d'un portefeuille régional de plus de 600 projets, pour un engagement total supérieur à 71 milliards de dollars.

Ambitieux programme. La Banque mondiale poursuivra, sous la houlette de M. Ghanem, son ambitieux programme pour le continent, où elle s'attache à promouvoir une croissance inclusive, et réduire la pauvreté en finançant des projets visant à valoriser le capital humain, encourager le développement du secteur privé, accroître la productivité agricole, améliorer l'accès aux infrastructures, renforcer la résilience au changement climatique et promouvoir l'intégration régionale. Une importance particulière sera accordée aux programmes et projets offrant des opportunités d'emploi aux jeunes, et promouvant l'égalité entre les sexes.

La Banque mondiale intensifiera également son action en faveur des pays fragiles ou en conflit. Ayant travaillé dans plus de trente pays d'Afrique, d'Europe et d'Asie centrale, du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord et d'Asie du Sud-Est, M. Ghanem apporte à sa nouvelle fonction une vaste expérience.

Avant d'être nommé à ce poste, il était vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord et dirigeait à ce titre le programme de l'institution dans la région, soit un portefeuille de projets, d'assistance technique et de financements représentant plus de 13 milliards de dollars.

Alors que les pays d'Afrique subsaharienne cherchent à accélérer la croissance, mettre fin à l'extrême pauvreté et à mieux s'intégrer à l'économie mondiale, le Groupe de la Banque mondiale reste résolument à leurs côtés pour déployer des stratégies de développement et de financement innovantes. M. Ghanem succède à Makhtar Diop, qui devient vice-président de la Banque mondiale pour les infrastructures.

Rôle clé. En tout cas, Hafez Ghanem figure parmi les techniciens de la Banque Mondiale qui connaissent mieux Madagascar. En témoigne ces extraits des propos qu'il a tenus dans une interview pendant qu'il était encore Directeur des Opérations pour Madagascar, Maurice, Seychelles et Comores.

Parlant par exemple du rôle que peut jouer Madagascar en Afrique subsaharienne, il avait déclaré que : « Madagascar peut jouer un rôle clé dans au moins trois secteurs. Tout d'abord au niveau de l'agriculture, car Madagascar a des potentiels immenses dans l'agriculture et l'agroalimentaire, et dans le cadre de la région Océan Indien, on peut imaginer une agriculture malgache très forte. Cela pourrait même dépasser l'aspect régional pour exporter aux USA et en Europe.

Le deuxième secteur qui est très intéressant, c'est le secteur du tourisme où Madagascar a d'immenses possibilités, et on peut envisager au sein de la région un développement du tourisme. Ici à Madagascar l'écotourisme est le principal axe de développement. On peut donc envisager une grande complémentarité régionale avec un pays comme Maurice ou l'Afrique du Sud. Troisièmement, le secteur industriel est prometteur. Madagascar est en train d'attirer des investissements dans les industries légères qui demandent de la main d'œuvre avec une qualification et relativement bon marché ».

Hafez Ghanem est par ailleurs convaincu du fait que Madagascar est un pays qui vaut le risque d'investissement, et reconnaît que les problèmes d'infrastructures sont à surmonter. En tout cas, la présence au plus haut sommet de la Banque Mondiale de cette personnalité qui connaît bien le dossier Madagascar, peut être considéré comme un avantage.

Madagascar

Le dernier coup de collier de la campagne électorale

On est maintenant dans la dernière ligne droite de cette campagne électorale qui va déboucher sur… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.