10 Juillet 2018

Niger: Des activistes à la barre

C'est aujourd'hui que débute le procès des activistes Moussa Tchangari, Ali Idrissa, Nouhou Arzika et Lirwana Abdourahmane arrêtés au mois de mars pour avoir dénoncé la loi de finance qu'ils jugent anti-sociale.

Ces actvistes ainsi que 19 autres personnes, ont été inculpées pour "organisation et participation à une manifestation interdite", "complicité de violences", "agression" et "destruction de biens". Malgré l'appel à leur libération lancé par plusieurs ONG et un collectif d'avocats nigériens qui dénoncent une détention arbitraire, ces activistes sont toujours emprisonnés.

Pour l'historien et politologue Yahaya Issoufou, maître de conférences à l'université Abdou-Moumouni de Niamey, il s'agit d'un acharnement des autorités au vu du rôle qu'ont joué ces acteurs dans l'avènement de la démocratie nigérienne lors de la Conférence nationale de 1989.

Niger

Nouvelle attaque jihadiste à la frontière avec le Burkina Faso

Au Niger, au moins deux gendarmes ont été tués lors d'une nouvelle attaque jihadiste, à la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.