10 Juillet 2018

Sénégal: Consommation - L'indice des prix en repli en juin

L'Indice Harmonisé des Prix à la Consommation du mois de juin 2018 s'est replié de 1,0%. Cette évolution résulte essentiellement de la baisse des prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées et des services de «communication». En variation annuelle, les prix à la consommation ont régressé de 0,8%. Le taux d'inflation annuel moyen s'est établi à +0,6%.

Les prix des «produits alimentaires et boissons non alcoolisées» ont reculé de 2,8%, en raison d'une diminution de ceux des produits frais. Les baisses de prix les plus importantes sont enregistrées au niveau des poissons frais (-15,2%), des légumes frais en feuilles (-9,1%), des agrumes (-8,7%) et des légumes frais en fruits ou racines (-2,8%).

Cette évolution est due à un bon approvisionnement des marchés au cours du mois sous revue. Toutefois, le renchérissement de la viande de bœuf (+2,5%) et de mouton (+3,0%), ainsi que des céréales non transformées (+0,8%) et du lait (+0,6%) a amoindri la baisse des prix des produits alimentaires. En variation annuelle, les prix de la fonction se sont contractés de 2,4%.

Les prix des services de «communication» ont diminué de 1,7% en rapport avec la baisse de ceux de la communication téléphonique (-2,0%), suite à l'augmentation des offres de promotion de crédits durant la période de la fête de Korité. En comparaison à leur niveau de juin 2017, les prix ont chuté de 8,9%.

Les prix des biens et services de « transports » se sont repliés de 0,2%, par suite d'une baisse de ceux du transport aérien de passagers (-4,6%) et, dans une moindre mesure, de voitures automobiles (-0,6%). En variation annuelle, ils ont crû de 0,4%.

La diminution des prix des «articles de bijouterie et d'horlogerie» (-0,4%) explique celle des prix des «biens et services divers» (-0,1%). Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont progressé de 0,1%.

Les prix des services de «l'enseignement», des restaurants et hôtels» et de « loisirs et culture » sont demeurés stables au cours de la période sous revue. Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont augmenté respectivement de 0,6%, 1,7% et 3,4%.

Les prix des «articles d'habillement et chaussures» et des «meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer» sont également restés inchangés en rythme mensuel. Comparés à la période correspondante en 2017, ils ont fléchi respectivement de 0,8% et 0,1%.

En juin 2018, les prix des «boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants» ont augmenté de 0,2%, en liaison avec la progression de ceux des tabacs et stupéfiants (+0,3%). En variation annuelle, ils se sont accrus de 0,8%. Le relèvement des prix des médicaments traditionnels (+3,3%) est à l'origine de celui des prix des biens et services de la «santé» (+0,2%). En variation annuelle, ils ont été majorés de 0,5%.

Les prix des services de «logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles» ont progressé de 0,4% en juin 2018. Cette évolution est liée au mouvement haussier des prix des produits pour l'entretien et réparation courante (+2,5%) avec la tension sur le ciment, due à une augmentation de 5000 F sur la tonne décidée de concert par les trois cimentiers, et sur le fer à béton. Par rapport à la période correspondante en 2017, ils ont augmenté de 0,8%.

L'inflation sous jacente s'est repliée de 0,1% en rythme mensuel et de 0,3% en variation annuelle. Les prix des produits locaux ont diminué de 1,5%, au moment où ceux des produits importés n'ont pas connu de variations sensibles. En variation annuelle, les prix des produits locaux et importés ont reculé respectivement de 0,6% et 1,5%.

Sénégal

Gouvernance de Macky Sall - De la corruption à ciel ouvert au népotisme exacerbe

«La loi est la loi. Et nul n'est au-dessus des lois. Pas même le président» Barack OBAMA Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Journal de l'Economie Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.