10 Juillet 2018

Cameroun: Port autonome de Kribi - KPMO va gérer le terminal polyvalent

Le consortium d'entreprises camerounaises a signé hier à Kribi, un contrat de sous-traitance pour une durée de deux ans.

C'est une victoire pour les responsables du consortium camerounais Kribi polyvalent multiple operators (KPMO). Le groupe composé de neuf opérateurs économiques a signé hier à Kribi, un contrat de sous-traitance pour l'exploitation en régie de certaines activités du terminal polyvalent au port autonome de Kribi (PAK).

Ce contrat qui court sur deux ans, est une formule mise en expérimentation par le gouvernement camerounais. Depuis l'opérationnalisation du PAK, le 2 mars 2018, seul le terminal à conteneurs fonctionne à plein régime.

Le terminal polyvalent ayant connu des péripéties contractuelles qui ont retardé son démarrage. Alors, le PAK, en cas de défaillance d'un opérateur donné dans la mise en concession et l'exploitation des terminaux, se doit de gérer le terminal concerné pour une période transitoire.

La gestion du terminal polyvalent du PAK à un consortium local, est selon certains observateurs l'expression de la valorisation de l'expertise et du savoir-faire national en matière de gestion portuaire. « Les nationaux ont leur mot à dire dans la gestion des ports au Cameroun », a déclaré le président de KPMO, Gabriel Manimben.

En présence du préfet de l'Océan, Antoine Bissaga, représentant le gouvernement, et les autres partenaires du PAK, le contrat signé hier entre le Port de Kribi et KPMO précise bien le périmètre d'action de cette intervention, les charges auxquelles chacune des deux parties fera face, les responsabilités incombant à l'un ou l'autre de même que la grille d'allocation des revenues générées.

Le contrat prendra alors fin une fois qu'un opérateur de référence, sélectionné dans le cadre de l'appel d'offres actuellement en cours, sera désigné et formellement mis en situation d'opérer.

D'après le directeur général du PAK, cette période de transition laisse le temps au Cameroun et à KPMO des faires ses preuves et d'afficher dans le vrai, l'un des crédos qu'ont toujours défendus les responsable du PAK.

À savoir, que les nationaux soient mis en capacité de relever le défi de la gestion portuaire aux côtés de grandes multinationales. « En ce jour que la chance lui est donnée, à lui et à tous ceux qui se reconnaissent dans cette opportunité historique de saisir leur chance », a dit le directeur général du PAK, Patrice Melom.

On retiendra aussi que l'enjeu de l'exploitation en régie du terminal polyvalent est de maintenir un niveau de productivité élevé, accompagné de tarifs de manutention compétitifs et adaptés. Cette combinaison, apprend-on, permettra aux compagnies maritimes de planifier sereinement leurs escales au port de Kribi et bénéficiera aux opérateurs économiques camerounais et sous régionaux.

Cameroun

Crainte d'une poussée de violence à l'approche des 1er et 7 octobre

Quelque 400 civils tués par les forces de sécurité et les séparatistes anglophones au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.