10 Juillet 2018

Burkina Faso: Employabilité des jeunes

Représentant du Premier ministre, le ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, a présidé, le jeudi 5 juillet 2018 à Ouagadougou, la cérémonie d'ouverture de l'atelier de validation de l'initiative « Youth Connekt Burkina» qui est une plateforme d'actions pour connecter les jeunes entre eux.

Mise au point et expérimentée au Rwanda, l'initiative « Youth Connekt », un programme d'échanges entre les jeunes et entre ceux-ci et les investisseurs en vue de promouvoir la culture de l'esprit de créativité et d'entrepreneuriat, est en passe d'être contextualisée au Burkina Faso.

En effet, réunis en atelier, le jeudi 5 juillet 2018 à Ouagadougou, les acteurs de la promotion de la jeunesse ont, aux fins de sa validation, examiné le projet de document y relatif, dénommé « YouthConnekt Burkina ».

La cérémonie d'ouverture de la rencontre a été marquée par des discours dont celui du 2e adjoint, représentant du maire de Ouagadougou, Moustapha Semdé, qui a salué l'originalité dudit programme, fédérateur d'énergies autour des préoccupations des jeunes.

Pour l'élu local, cette frange de la population est confrontée à des problèmes tels le chômage, la faible autonomisation et la perte de repères qui entravent son épanouissement et sa participation active au développement socio-économique du Burkina Faso. Face à cette situation, M. Semdé a soutenu qu'il est urgent, dans « une vision holistique et inclusive », de trouver des solutions innovantes et structurantes.

Quant au représentant du Premier ministre, le ministre en charge de l'agriculture, Jacob Ouédraogo, il a tablé sur l'objectif général de l'initiative qui est de contribuer à améliorer l'employabilité des jeunes et leur participation citoyenne au développement.

Du reste, il a souligné le caractère transversal des questions de jeunesse et en a appelé à davantage de synergies et de mutualisation des efforts et des moyens pour accompagner la jeunesse vers un lendemain meilleur.

Revenant sur l'initiative « Youth Connekt », le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l'Insertion professionnelles, a expliqué qu'il s'agit d'une plateforme multifonctionnelle grâce à laquelle sont mis en place tous les outils dont a besoin un jeune pour se développer, outils en matière de civisme, de citoyenneté, de patriotisme, d'entrepreneuriat, tout ce qui est nécessaire à la mise en œuvre d'initiatives porteuses de progrès.

« L'initiative a à l'origine cinq composantes. Mais nous avons choisi de mettre l'accent sur trois dont le ''Hangout" qui a pour objectif le renforcement du volet relationnel », a signifié le ministre.

Et d'ajouter que « Business challenge » est l'autre composante qui favorise la formation des jeunes à l' entrepreneuriat et la création des conditions d'une compétition par exemple de plans d'affaires ou autres qui, à la fin, feront l'objet de financement ou d'encadrement pour la recherche de financement pour la mise en place de leur initiative.

Burkina Faso

Le CDP plaide pour le retour de Blaise Compaoré au pays

Au Burkina Faso, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), l'ex-parti au pouvoir, a… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.