10 Juillet 2018

Congo-Kinshasa: Tripartite - Les travaux reprennent ce matin !

En principe, les travaux de la tripartite CENI, CNSA et Gouvernement devraient se poursuivre ce mardi. Hélas! Ces travaux ont été décalés pour ce mercredi 11 juillet 2018, suite à l'indisponibilité de la Commission Electorale Nationale Indépendante, surchargée du dernier virage du dépôt des candidatures à la députation provinciale, à en croire l'une des bouches crédibles.

A cette occasion, Corneille Nangaa devrait, lui, éclairer l'opinion de la plénière sur l'évolution du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

Rien ne serait trop tard à ce stade. Le Patron de la Centrale électorale nationale suivi de son équipe, le Président du CNSA et sa suite ainsi que les membres du Gouvernement reprennent le débat ce matin à l'immeuble de la territoriale, à quelques pas du Palais du Peuple, dans l'ultime souci de baliser le chemin pour ce processus électoral qui a depuis un certain temps, pris la vitesse de croisière avec notamment, le dépôt des candidatures à la députation provinciale.

Les discussions s'annonceraient houleuses ce matin, dans l'objectif de tirer au clair les zones d'ombre que certains croiraient planer encore sur le processus électoral à l'observance de l'Accord de la Saint-Sylvestre. Déjà, le CNSA qui devrait présenter ce mardi 10 juillet 2018, l'évaluation à mi-parcours de la mise en œuvre de l'Accord du 31 décembre 2016 au pays, fait montre au nombre de ses inquiétudes, l'attitude de certains acteurs politiques qui évoquent de plus en plus, la possibilité d'un probable troisième mandat en faveur de l'actuel Président de la République, arrivé au terme de ses prestations à la présidence, au regard de la Constitution en vigueur en République Démocratique du Congo.

En interprétant la position du CNSA à ce sujet, il s'agirait là d'une intension qui irait dans le sens de saboter et de violer l'harmonie selon laquelle, les parties prenantes aux discussions directes devant les prélats catholiques au Centre Interdiocésain à Kinshasa, s'étaient convenues qu'il n'y aurait pas un troisième mandat pour le Chef de l'Etat, Joseph Kabila Kabange.

Congo-Kinshasa

Le M23 menace de reprendre les armes

Le M23 menace de reprendre les armes si le processus électoral n'est pas inclusif, transparent et libre. Plus »

Copyright © 2018 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.