10 Juillet 2018

Nigeria: Une coalition de l'opposition face à Buhari pour la présidentielle 2019

Au Nigeria, une coalition de l'opposition se lance dans la campagne présidentielle. Ce mardi 10 juillet, le PDP, principal parti d'opposition, a procédé à une cérémonie pour officialiser le ralliement de plusieurs partis pour battre campagne contre le président sortant, Muhammadu Buhari, en février 2019.

Cette coalition d'opposition regroupe une constellation de petits partis politiques. Parmi les signataires du mémorandum d'entente figure le PDP, le Parti populaire démocratique, mais aussi l'ADC, un mouvement créé en cours d'année par l'ancien président Olesegun Obasanjo.

Autre allié : le RAPC, la faction dissidente du parti du président Muhammadu Buhari, formée pour l'essentiel de parlementaires déçus de la politique menée ces trois dernières années.

Tous dénoncent notamment, la manière dont la lutte contre la corruption a été menée. Ces militants remettent aussi en question le bilan de la politique économique et sociale de Muhammadu Buhari.

« Zooning »

Dans cet état d'esprit, 39 partis se sont engagés à choisir un candidat commun en vue de la présidentielle de février 2019. Un candidat qui sera choisi en respectant la tradition du « zooning », qui consiste à alterner un chef de file issu du nord et du sud du pays.

Reste à en choisir un parmi plusieurs personnalités qui affichent ouvertement leurs ambitions. A l'image de Bukola Saraki (l'actuel président du Sénat) ou encore de Donal Duke (l'ancien gouverneur du Cross River) etc.

Nigeria

Le général Benson Akinroluyo prend la tête de l'opération de lutte contre Boko Haram

L'initiative dénommée « Lafiya Dole » sera dorénavant dirigée par le haut… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.