10 Juillet 2018

Afrique: Santé - Brazzaville abrite le congrès africain unifié d'hématologie

Plus d'une centaine de participants venus des pays francophones et anglophones prendront part, pour la première fois, aux assises qui se tiendront du 12 au 14 juillet, au Centre international des conférences de Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville.

Le congrès africain unifié d'hématologie est placé sous le patronage de l'épouse du chef de l'Etat congolais, Antoinette Sassou N'Guesso, présidente de la Fondation Congo-Assistance et marraine de la lutte contre la drépanocytose dans le monde. Pendant trois jours, la communauté scientifique internationale et africaine en particulier venue de France, de l'Inde, des Etats-Unis et de plusieurs pays africains fera le point des avancées et envisagera les perspectives sur la lutte contre les maladies du sang, en se focalisant sur la drépanocytose.

Prendront part également les cadres, chercheurs, hématologues africains francophones et anglophones ; les membres du réseau africain francophone de transfusion sanguine ; les étudiants en spécialités et en année pré-doctorat ; les infirmiers exerçant en hématologie et en Oncologie.

L'objectif de la rencontre est de contribuer à l'amélioration de la prise en charge des affections hématologiques en Afrique noire; de créer un cadre de concertation pluridisciplinaire regroupant les pays francophones et anglophones dans le diagnostic et la prise en charge des maladies du sang ; d'organiser les réunions scientifiques par des conférences, des communications; de favoriser les échanges entre les hématologues africains ainsi que les échanges Nord-Sud ; d'évaluer les avancées des Africains dans l'organisation des réunions scientifiques et les performances des acteurs impliqués.

« Cette année, nous avons tendu la main aux collègues anglophones pour que nous puissions nous unir dans cette lutte. Ce sera le premier congrès de l'unification de la société francophone et anglophone. À ce congrès, nous avons également convié les représentants de la société magrébine d'hématologie », a expliqué le directeur général du Centre national de référence de la drépanocytose, le Pr Alexis Elira Dokékias.

« À l'issue de ce congrès, les collègues africains pourront éventuellement nous faire confiance pour aller fédérer cette société africaine d'hématologie », a-t-il précisé.

Plusieurs thèmes seront évoqués parmi lesquels la leucémie myéloïde chronique; drépanocytose; myélome multiple et lymphomes malins; maladies hémorragiques et la coagulation ; la sécurité transfusionnelle. Une partie d'exhibition sera également organisée au cours de laquelle les firmes pharmaceutiques exposeront leurs produits et leurs travaux de recherche sur des maladies du sang. À cette occasion, les participants auront droit à la visite des stands.

Maladie génétique la plus répandue au monde

La drépanocytose est une maladie génétique la plus répandue dans le monde. Elle est la première maladie du sang en Afrique qui se caractérise par une anomalie de l'hémoglobine provoquant une anémie et des douleurs circulatoires très intenses. En Afrique subsaharienne, près de la moitié des enfants atteints de drépanocytose et non dépistés meurt avant l'âge de 5 ans. La mortalité reste forte même chez les enfants dépistés et traités qui ne dépassent pas souvent l'âge de 13 ans. Aux Etats-Unis, l'espérance de vie atteint actuellement 42 ans mais au prix de traitements permanents.

La lutte contre la drépanocytose est un engagement de longue date d'Antoinette Sassou N'Guesso. Grâce à son plaidoyer au sein de l'Organisation internationale de lutte contre la drépanocytose, dont elle est la présidente d'honneur, l'Union africaine et l'Unesco en 2005, l'Organisation mondiale de la santé en 2006 et les Nations unies en 2008 ont reconnu la lutte contre cette maladie comme une priorité de santé publique. Depuis de nombreuses années, le Congo se mobilise à ce sujet avec l'Unesco.

Congo-Brazzaville

Le Congo et le Sénégal font jeu égal

Venus à Brazzaville en quête d'un bon résultat, les Lionceaux de la Teranga du Sénégal… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.