10 Juillet 2018

Algérie: Plus de 6.500 PV établis à l'encontre des commerçants contrevenants en juin à Alger

ALGER- Les agents de contrôle et de répression de la fraude relevant de la Direction du commerce de la wilaya d'Alger ont dressé, en juin, plus de 6.500 procès-verbaux (PV) à l'encontre des commerçants contrevenants aux lois et réglementations régissant le secteur, dont les dossiers ont été communiqués à la justice aux fins de traitement , a-t-on appris auprès d'une source de la Direction.

Le nombre de procès-verbaux dressés en juin contre les commerçants contrevenants s'élève à 6.587, dont 2.476 pour défaut d'information des clients des prix des marchandises exposées à la vente, a indiqué, dans une déclaration à l'APS, M. El Ayachi Dehar qui précise que 2.044 autres ont été dressés pour pratiques commerciales illégales, tandis que le nombre de PV liés aux infractions commisses par des commerçants qui proposaient une marchandise impropre à la consommation constituant un danger pour la santé du consommateur, a atteint 1.786.

Ces dossiers ont été transférés devant la justice en vue de leur traitement, outre 193 autres procès-verbaux relatifs à des dépassements de la règlementation des prix et des tarifs.

L'interlocuteur impute cette augmentation enregistrée dans le nombre des PV dressés, qui sont passés de 2.000 à 2.500, à la 2e quinzaine du mois de Ramadhan qui a coïncidé avec la 2e quinzaine du mois de juin.

L'intensification des opérations de contrôle durant le mois de Ramadhan, en raison du gain facile qui animent plusieurs commerçants au cours de ce mois sacré, a permis de relever plusieurs infractions et d'établir des PV à l'encontre des contrevenants, dont les dossiers seront tranchés par la justice, conformément à la loi, a indiqué le même responsable.

Lors de la même période, plus de 6.872 infractions commises par des commerçants inscrits sur le registre de commerce à Alger, ont été recensées, tandis que la valeur des marchandises non facturées exposées à la vente s'élevait, durant la période considérée, à 907 millions de dinars, à travers les différents marchés, commerces et surfaces commerciales d'Alger.

Le bilan global des activités des équipes de contrôle relevant de la Direction du commerce de la wilaya d'Alger, fait état de 29.859 interventions durant la même période.

Ont été également relevées des infractions liées à l'application de prix non règlementaires, dont la valeur s'élevé à 860.000 dinars, tandis que celle des marchandises saisies est estimée à 4 millions de dinars.

Selon le même bilan, le nombre des propositions à la fermeture des commerces est de 195 propositions, dont 172 pour différents motifs, notamment pour pratiques commerciales illégales, et dans le cadre de la répression de la fraude, outre des infractions relatives au manque d'information et au risque alimentaire.

La Direction du commerce de la wilaya d'Alger a tracé un programme précis pour le contrôle des activités des commerçants répartis sur le territoire de la wilaya d'Alger en 2018, en vue d'atteindre plus de 206.000 commerçants contrôlés en fin d'année, à hauteur de 17.000 commerçants/mois.

Ces opérations sont assurées par les inspecteurs et les agents relevant de cette direction, répartis sur 374 équipes.

Algérie

Rennes - Mehdi Zeffane toujours absent, incertitude autour de Sakho

Déjà absent lors de la première journée de Ligue 1 contre Lille, Mehdi Zeffane sera de… Plus »

Copyright © 2018 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.