11 Juillet 2018

Congo-Brazzaville: Corniche de Brazzaville - Le maire s'indigne du cambriolage de la caillasse

Roger Christian Okemba a effectué, le 10 juillet, une descente à Bacongo, deuxième arrondissement de la ville capitale, pour constater les cas de vol de pierres aux abords du deuxième module de la voix.

Sur le tronçon qui part du giratoire de l'avenue Simon-Kimbangou à la rue Kitengue, en effet, les citoyens mal intentionnés soustraient, pour des fins commerciales, les grosses pierres lacées pour la protection du deuxième module de la corniche de Brazzaville.

Les actes commis par ces inciviques occasionnent la dégradation progressive de l'avenue. Ainsi donc, le maire qui a qualifié ces comportements d'« intolérables » a recommandé l'implication de la force publique pour sécuriser cette avenue.

Il a également convié l'entreprise Egis, chargée du contrôle et de l'exécution des travaux, à agir au plus vite pour arrêter les débuts d'érosion qui s'annoncent dans les environs. Rappelons que le deuxième module de la corniche de Brazzaville avait été inauguré le 15 juin dernier.

Congo-Brazzaville

Emprisonnement ferme requis contre Makaya pour complicité d'évasion

Le ministère public a requis jeudi 19 juillet une peine d'un an d'emprisonnement ferme contre l'opposant Paulin… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.