11 Juillet 2018

Burkina Faso: Conseil d'orientation de l'Asce-lc - Les membres prêtent serment

Les membres du Conseil d'orientation de l'autorité supérieure de contrôle d'Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) ont prêté serment le 10 juillet dernier à Ouagadougou, dans la salle d'audience du conseil constitutionnel. Au nombre de 09, ils auront pour tâche d'assister le Contrôleur général d'Etat dans la gestion de l'ASCE-LC.

« Assister le Contrôleur général d'Etat dans la gestion de l'ASCE-LC », c'est la mission assignée à 09 personnes nouvellement installés dans leur fonction de membre du Conseil d'orientation de l'ASCE-LC.

Pour Kassoum Kambou, Président du Conseil constitutionnel, il appartiendra à ces membres de formuler des recommandations sur les grandes orientations de l'ASCE-LC, le programme d'activités de l'institution, les traitements salariaux et avantages servis aux contrôleurs et aux agents de l'ASCE-LC, le recrutement du contrôleur général d'Etat, les cas de faute lourde reprochée au Contrôleur général d'Etat, les besoins de recrutement et la création de structures déconcentrées. Ces nouveaux membres du Conseil d'orientation accompagneront l'ASCE-LC dans sa quête permanente d'une gouvernance vertueuse dans tous les secteurs de la vie publique et de façon générale dans la société burkinabè, a-t-il précisé.

Il a ajouté que la mission est certes lourde, mais noble surtout dans un contexte où la vertu est la chose la moins partagée. « L'immense responsabilité que vous avez, exige donc de vous honnêteté, dignité et loyauté », foi de Kassoum Kambou. Il affirme que, « je ne doute pas un instant que vous mènerez à bien votre mission ».

Dans son propos, le président du Conseil constitutionnel a expliqué que, « ce sont les qualités professionnelles et humaines que vous incarnez qui ont certainement présidé aux choix de chacune et chacun de vous ; des qualités énumérées à l'article 344, alinéa 2, de la loi organique n° 082-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant attributions, composition, organisation et fonctionnement de l'ASCE-LC et qui stipule que les membres sont « désignés pour leur intégrité, leur compétences et leurs connaissances des questions de lutte contre la corruption, de la bonne gouvernance et/ou de contrôle ».

Pour Germain Nama, journaliste, nouveau membre assermenté, « c'est en quelque sorte une fonction de conseiller que nous allons assumer au niveau de l'ASCE-LC, c'est un sentiment de reconnaissance envers la presse parce que je suis leur représentant, et aussi envers les autorités qui n'ont pas refusé cette proposition. Je suis fier de toutes ces marques de confiance qui m'ont été témoignées. Nous allons assumer nos missions conformément au serment que nous venons de prêter ».

Et Luc Marius Ibriga, Contrôleur d'Etat d'ajouter que « la mise en place du conseil d'orientation est une étape essentielle dans la restructuration de l'ASCE-LC ; c'est le début de la socialisation de l'ASCE-LC puisque les contrôleurs d'Etat vont travailler sous le regard de l'ensemble de la société, puisque le conseil d'orientation est composé de personnes du secteur public, du secteur privé et de la société civile.

C'est une avancée majeure pour montrer que la question de la corruption n'est pas une question simplement de techniciens, c'est une question qui concerne toute la société et le conseil d'orientation va permettre à l'ASCE-LC d'aller de l'avant et de réorienter ses activités ». En conclusion, le contrôleur d'Etat a confié que les pôles et niches de corruption devront être pris en compte dans le travail au quotidien de l'ASCE-LC.

Liste des membres assermentés du Conseil d'orientation de l'ASCE-LC

Dieudonné Désiré Yaméogo, conseiller en fiscalité ;

Amina Moussou Ouédraogo/ Traoré, magistrat de grade exceptionnel à la retraite ;

Germain Nama, journaliste ;

Mamadou Sawadogo, Avocat ;

Siaka Traoré, expert-comptable ;

Salomon Ouoba, Mle 216 176 D, inspecteur du Trésor ;

Antoinette Kanzié, Mle 130 283 H, magistrat ;

Paulin Philibert Ouedraogo, expert-comptable ;

Marie Béatrice Tassambédo/Tapsoba, inspectrice du Trésor Mle 33 308 F

Burkina Faso

Echangeur du Nord de Ouaga - Ce joyau qui aura coûté 70 milliards de F CFA

Les populations des arrondissements 3, 8 et 9 de Ouaga peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. En effet,… Plus »

Copyright © 2018 Le Pays. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.