11 Juillet 2018

Afrique du Nord: La Tunisie adhère à l'initiative de la Route de la soie

Le discours du président chinois est plutôt porteur de décisions qui traduisent l'approfondissement des relations, notamment économiques et commerciales, entre la partie chinoise et les pays arabes. Cette relance reposera sur des propositions formulées dans le cadre de l'initiative de « La Ceinture et la Route de soie » lancée par la Chine en 2013.

En effet, les travaux de cette 8e réunion ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe ont abouti à l'adoption de la « Déclaration de Pékin » ainsi que d'un « Plan d'action 2018-2020 » englobant une multitude d'actions de coopération entrant dans le cadre de l'initiative chinoise de « la Ceinture et la Route de la soie».

La Chine a, entre autres, promis aux pays arabes des prêts de 20 milliards de dollars pour assurer leur développement économique et notamment pour lancer les projets générateurs d'emplois avec un impact social positif pour les pays ayant des besoins en reconstruction.

Le président chinois, qui a affirmé lors de son discours que les relations sino-arabes gardent leur vitalité, a souligné l'importance de l'initiative de « la Ceinture et la Route de la soie» qui a bénéficié d'un large soutien et l'adhésion des pays arabes et de la communauté internationale. Il a, de même, souligné que les pays arabes sont des acteurs et partenaires naturels de cette Route de la soie qui fait partie de la politique extérieure de la Chine.

Le président Xi a insisté sur plusieurs valeurs inscrites dans le plan d'action de cette coopération sino-arabe, notamment la complémentarité, le soutien mutuel, etc. Xi a insisté, dans ce même ordre d'idées, sur le développement pacifique et les relations de partenariat global stratégique entre la Chine et les pays arabes. Il a déclaré que cette coopération sera globale et stratégique et que la Chine œuvrera avec les pays arabes à installer une nouvelle dynamique afin de construire les nouvelles route et ceinture de la soie.

Jhinaoui signe l'adhésion de la Tunisie

A cette occasion, le ministre des Affaires étrangères, Khemais Jhinaoui, procédera aujourd'hui à la signature du mémorandum d'adhésion de la Tunisie à « La Ceinture économique de la Route de la Soie » et « La Route maritime de la soie du 21e siècle ». Et ce lors de sa rencontre avec homologue chinois Wang Yi. Une adhésion qui ouvre la porte sur des opportunités de coopération économique ainsi que des possibilités d'investissement importantes pour notre pays.

« L'adhésion de la Tunisie à la Ceinture et la Route aura des retombées positives sur le plan de l'amélioration de l'infrastructure et du développement des IDE », a-t-il indiqué, tout en soulignant que la Tunisie est déterminée à développer sa coopération avec la Chine, notamment dans les domaines de l'investissement, de la coopération technique, des technologies et du tourisme. Rappelons que le Centre sino-arabe de navigation et de positionnement par satellite chinois Beidou, BDS, avait été installé à Tunis en début de l'année en cours.

En prélude de la tenue de cette 8e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-arabe, le conseiller d'Etat et chef de la diplomatie chinoise, Wang Xi avait affirmé dans un texte publié la veille de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays arabes que les travaux de cette conférence porteront sur la manière de renforcer davantage la coopération collective dans le cadre de « la Route et la Ceinture ».

Dans un texte qu'il a publié hier, le chef de la diplomatie chinoise insiste sur « les deux moteurs » , bilatéral et collectif, qu'offre la création du Forum sur la coopération sino-arabe depuis 2004, tout en indiquant que cette coopération est passée à une vitesse supérieure. Selon lui, ce partenariat entre la Chine et les pays arabes autour de « la Ceinture et la Route de la soie » est tout à fait naturelle, et il a souligné le devoir de faire valoir l'esprit de la Route de la Soie marquée par la paix, la coopération, l'ouverture, la tolérance, l'inspiration et l'enrichissement réciproque, le bénéfice mutuel et l'esprit gagnant-gagnant.

Infrastructures, énergies et investissements

Le chef de la diplomatie choinoise a mis l'accent dans son discours sur le renforcement des échanges de haut niveau « fructueux » réalisés avec une confiance politique mutuelle durant les quatre dernières années entre la Chine et les pays arabes autour de cette initiative de la Route de la soie. Il a mis en exergue les progrès concrets réalisés dans la consolidation de l'architecture de coopération sino-arabe dite « 1+2+3 », axée sur la coopération énergétique, la construction d'infrastructures et la facilitation du commerce et de l'investissement, et orientée vers les trois nouveaux secteurs de pointe, à savoir le nucléaire civil, les satellites et les nouvelles énergies.

Ainsi, l'on s'attend à ce que l'adhésion de la Tunisie à la Ceinture économique de la Route de la soie et à la Route maritime du 21e siècle soit porteuse de nouveaux investissements et possibilités de financement des mégaprojets du pays à l'instar du port en eaux profondes tant souhaité et bien d'autres projets entre autres de routes et de voies ferrées.

Rappelons que neuf pays arabes avaient déjà signé ce mémorandum d'entente portant sur leur adhésion à cette initiative de la Chine, et quatre autres avaient signé des conventions de coopération dans le domaine des énergies. Ainsi, 21 pays arabes seront représentés à ce forum qui va aboutir à l'adoption de plusieurs textes dont la « Déclaration de Pékin » et « le Plan d'action 2018-2020 » qui ouvrira tous les domaines de coopération sino-arabe dans le cadre de « la Ceinture et la Route de la soie ».

Tunisie

Jeux Olympiques Jeunesse - Botswana, Nigéria, Sénégal et Tunisie candidats

Le CIO (Comité International Olympique) a dévoilé mercredi les noms des pays candidats à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.