28 Juin 2018

Ghana: Compétition des jeunes entrepreneurs du WEDF 2017 - L' expérience de Michael Ocansey

communiqué de presse

En grande première : Le lauréat de la première compétition de jeunes entrepreneurs organisée à l'occasion du Forum mondial pour le développement des exportations 2017, Michael Ocansey, d'AgroCenta, une start-up agritechnique ghanéenne, revisite son parcours en perspective de l'événement de cette année en Zambie par WEDF Nouvelles

À AgroCenta, nous faisons une distinction très nette de responsabilités entre les co-fondateurs. Francis [Obirikorang] est officiellement responsable des ventes au sein de l'entreprise, bien sûr pas pour des dollars immédiats tant rêvés, mais de toutes les compétitions, entretiens et réunions.

Mon travail consiste à m'assurer que tous les produits et services qu'il propose à l'extérieur sont disponibles dans l'entreprise et fonctionnent comme prévu.

De ce point de vue, les choses paraissent à mon avantage parce que je me repose quasiment pendant qu'il transpire devant le public, les juges et les investisseurs. Cependant, quand les dates d'événements coïncident, nous devons tous sortir pour différentes destinations afin de représenter l'entreprise.

17 octobre 2017. Je me retrouve dans un avion de Brussels Airlines en direction de Budapest pour représenter AgroCenta à l'occasion de la compétition de jeunes entrepreneurs organisée dans le cadre du Forum mondial pour le développement des exportations (WEDF).

À ce qu'il paraît, la participation aux compétitions de cette nature ouvre de nouvelles perspectives. D'après mon expérience, l'élaboration de l'exposé devient plus aisée avec le temps, mais la sensation de stress reste omniprésente.

C'était sur toutes les lèvres que le vainqueur de la compétition de lancement repartait avec €5 000. Je l'ai confirmé en arrivant au luxueux hôtel Novotel de Budapest. Les start-ups participantes à la compétition devaient rencontrer l'équipe de l'ITC pour parcourir les exposés et recevoir les dernières recommandations d'un encadrement qui avait commencé quelques mois plus tôt.

Comme pour nous aguicher, David Cordobes, responsable du programme « Jeunesse et commerce de l'ITC »nous a dévoilé le gros chèque de €5 000 que le gagnant allait recevoir.

Mes yeux se sont illuminés comme des phares antibrouillard. Je devais gagner ce chèque. Nous avons parcouru notre présentation ; reçu et incorporé les nouveaux commentaires ; et repris quelques fois encore, nos exposés en guise d'entraînements de dernières minutes.

Ce soir-là, je me suis entraîné d'arrache-pied. Je voulais que la transition entre les diapositives soit parfaite pour que le narratif d'AgroCenta soit agréable à écouter. Ce soir-là, je pense avoir utilisé la minuterie de mon iPhone bien plus que pendant tout le temps où j'ai possédé l'appareil. Finalement, j'ai réussi à dormir après m'être convaincu d'avoir suffisamment préparé mon exposé.

Le lendemain matin, le petit déjeuner continental est passé si vite. Je ne pensais qu'à la compétition. Quelques fois en m'entraînant mentalement, j'ai raté l'introduction !

Autant dire que la chasse à l'argent n'est pas simple. Après avoir assisté à quelques séances le matin, je me suis précipité dans ma chambre pour m'entraîner une dernière fois.

Le moment venu, nous étions tous alignés sur scènes dans des sièges très confortables. Les choses étaient différentes. Habituellement, dans les compétitions de jeunes entrepreneurs, les candidats n'apparaissent que lorsque vient leur tour d'exposer. Certains croisaient les jambes pour avoir l'air de « grands hommes ».

Pour moi, tout ce qui importait était mon exposé. Jouer les grands hommes ne m'intéressait nullement à ce moment-là. Je me demandais pourquoi tant d'entreprises avaient décidé de participer à cette compétition. J'étais le premier à présenter son exposé.

Un peu paniqué au début, je me suis vite ressaisi pour donner le meilleur de moi-même. Les juges m'ont posé quelques questions.

Pour certaines, j'aurais préféré leur suggérer de consulter Francis, mais bien entendu, ce n'était pas possible. Je ne saurais décrire le soulagement que j'ai ressenti en remettant le microphone au candidat suivant. Maintenant, je pouvais m'asseoir et écouter les autres participants.

Plus tard dans la soirée, le gagnant a été annoncé lors d'un dîner de gala passionnant qui a commencé par une bonne prestation d'un artiste renommé. Désolé de ne pas me souvenir de son nom maintenant [Ah! c'est Balázs Havasi!]. AgroCenta a ressenti une énorme joie lorsque nous avons été annoncés comme vainqueur de la compétition.

Une fois l'annonce faite, j'ai enfin pu apprécié l'ensemble des services de l'hôtel. Le lendemain matin, j'ai enfin remarqué que ma chambre d'hôtel offrait une très belle vue sur Budapest depuis ma fenêtre. La préparation pour la compétition avait obscurci ma vision.

Après l'annonce, la page de commentaires sur notre site Web a reçu un important flux de messages de particuliers et d'entreprises à la recherche de partenariats ou d'investissements possibles.

Un an plus tard, la relation avec l'ITC s'est fortement développée parce que l'institution nous a mis en lien avec des particuliers et entreprises de son réseau, avec lesquels nous pouvons coopérer. L'expérience du # WEDF17 a été formidable. Budapest était simplement idyllique. J'ai hâte de me retrouver au # WEDF18 en septembre en Zambie.

NOTE : Michael Ocansey sera juge de la compétition des jeunes entrepreneurs lors du Forum mondial pour le développement des exportations 2018, les 11 et 12 septembre à Lusaka, en Zambie.

Retrouvez-le ainsi que d'autres entrepreneurs, décideurs et experts du commerce du monde entier pour parler affaires, faire des affaires et développer le commerce : www.intracen.org/wedf

Ghana

Mondial féminin U17 - Le Ghana, le Cameroun et l'Afrique du Sud sur le pont

Début ce mardi en Uruguay de la Coupe du monde féminine U17. Trois pays africains figurent parmi les 16… Plus »

Copyright © 2018 International Trade Centre. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.