11 Juillet 2018

Angola: Une table ronde marque le 20e anniversaire de la Fondation Sagrada Esperança

Luanda — La table ronde sur l'économie informelle en Angola les 23 et 24 du mois en cours est le point culminant des activités faisant allusion au 20ème anniversaire de la fondation Sagrada Esperança, qui se commémore le 24 juillet.

Cette information a été fournie mercredi par le président du conseil d'administration de cette fondation, Roberto de Almeida, lors d'une conférence de presse faisant allusion à la date.

Selon le responsable, la Fondation Sagrada Esperança accorde une attention particulière à cette question, étant entendu que, pour répondre aux besoins fondamentaux de la population, l'économie formelle (publique et privée) ne s'est pas révélée suffisante pour couvrir la demande de la population de divers biens et services.

C'est dans ce sens que la société a trouvé l'informalité comme un moyen alternatif de combler le vide laissé par l'économie formelle.

Roberto de Almeida a souligné que sur le marché angolais, l'économie informelle a gagné un espace si important qu'elle a une fonction sociale importante car elle constitue une source stable de revenus pour de nombreuses familles.

Il a indiqué que dans presque tous les secteurs de la vie économique et sociale au niveau local, l'économie informelle a atteint des proportions telle qu'il est difficile de parler de commencer une lutte pour son extinction, mais plutôt de penser à la création de conditions pour qu'elle soit progressivement convertie en une économie formelle, permettant ainsi l'expansion de l'assiette fiscale nationale.

D'autre part, il a affirmé que tout au long de ses 20 ans d'existence, la Fondation Sagrada Esperança a rencontré des difficultés dans l'organisation interne, car il fallait une adaptation permanente des moyens et mécanismes d'intervention aux différents contextes que vivait le pays.

Dans ce contexte, dans les années 90, le pays a vécu un contexte d'urgence, d'où le type d'actions menées qui étaient plus basées sur l'assistance et la réintégration socio-productive.

Selon Roberto de Almeida, des activités développées durant cette période dans le domaine de l'aide humanitaire et de la réinsertion sociale et productive, on peut souligner la construction d'un complexe de 20 maisons de type T3 dans le quartier "6 de Abril", dans la province de Namibe, pour les anciens combattants et les familles victimes des inondations survenues en 2002, en raison des pluies torrentielles qui y ont été enregistrées.

En plus de l'atelier sur «Contribution des ressources phylogénétiques à la réduction de la faim et de la pauvreté», la Fondation a également soutenu avec des équipements et réactifs le laboratoire du Centre des ressources phylogénétiques de la Faculté des Sciences de l'Université Agostinho Neto qui travaille sur des études liées à la caractérisation moléculaire des semences de variétés de plantes alimentaires, adaptées aux conditions locales telles que le climat, le sol et la résistance aux ravageurs.

Le 24 juillet 1998, quatre membres du MPLA, notamment João Manuel Gonçalves Lourenço, Marcelino Typinge, Afonso Van-Dunem "Mbinda" et Maria Mambo Café ont signé un acte public de l'institution de la Fondation Sagrada Esperança, une organisation privée de droit angolais qui poursuit des buts non lucratifs de solidarité culturelle, scientifique et sociale, visant à contribuer au développement économique et social de l'Angola.

Angola

L'Angolaise Helena Paulo, meilleure buteuse de la Coupe du monde junior de handball

Avec 73 buts, la joueuse Helena Paulo de l'équipe angolaise féminine junior de handball, Helena Paulo, a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.