11 Juillet 2018

Mali: Cycle électoral - Les femmes toujours sous-représentées

Le ministère de la Promotion de la femme, de l'Enfant et de la Famille (MPFEF), en collaboration avec ONU Femmes Mali a organisé une table-ronde, au Centre national de documentation et d'information sur la femme et l'enfant (Cndife) sur « la place de la femme dans le cycle électoral au Mali ».

Mbaranga Gassarabwe, Coordinatrice résidante du Système des Nations unies au Mali était présente au déjeuner. La ministre Traoré Oumou Touré, accompagnée des responsables de ses services ont répondu aux différentes questions.

Le déjeuner a eu lieu au Centre national de documentation et d'information sur la femme et l'enfant (Cndife). Il a été un espace d'échanges et d'information avec les médias.

La situation des femmes en politique au Mali, les enjeux de leur engagement et comment les inciter à s'engager dans la politique ? Cette question a été présentée comme une stratégie inscrite dans le plan d'action nationale de la résolution (1325) du conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que sur la base de la contribution d'ONU femme au Mali.

Quant à la situation des femmes en politique au Mali, leur sous-représentation est un dénominateur commun à tous les régimes du Mali depuis l'indépendance. Elle a, cependant, connu un léger mieux à partir des législatives de 1997 : 18 femmes sur 147 (de 1997 à 2002), 15 femmes (de 2002 à 2013) soit 10 %, 14 femmes lors des élections de 2013 soit 9,5 %.

Lors de la dernière élection présidentielle en 2013, au premier tour 51 % et au second tour 53% des votants étaient des femmes. Au-delà de la mobilisation des femmes en tant citoyennes et électrices, dans les conseils communaux, la progression de la représentation féminine dans les conseils communaux reste faible. En 1997/99, on dénombrait 418 (3,88 %) ; en 2004, 701 (6,50 %) et en 2009, 934 femmes (8,66 %).

Les communales de 2016 peuvent être considérées comme un tournant pour les femmes dans la vie politique malienne. En effet, la loi n°052/2015 du 18 décembre 2015 portant promotion du genre dans les fonctions électives et nominatives du Mali a permis en 2009, de multiplier par trois (de 934 à 2 866 élues sur 10 772) le nombre de conseillères municipales.

Que ce soit à travers leur représentation au niveau décisionnel dans les institutions de l'Etat ou leur mobilisation pour les rendez-vous électoraux, l'engagement des femmes en politique est un maillon fort pour le développement du Mali.

Il permet, entre autres, de lutter contre l'exclusion en favorisant un développement inclusif ; de renforcer le choix politique en consolidant l'association de la frange la plus importante de la population à la prise de décisions insufflant une nouvelle dynamique au sein de la vie politique malienne.

Les médias se sont engagés aux côtés des femmes afin de peser sur leur participation effective dans la vie politique. Avec l'élection présidentielle, la candidature d'une femme sur 2 a été validée. Djeneba Ndiaye est en lice avec 23 autres candidats le 29 juillet.

Mali

Grande Guerre - Hommage à Bamako aux tirailleurs africains

Alors que le président Ibrahim Boubacar Keïta était en France pour célébrer le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Echos. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.