11 Juillet 2018

Ile Maurice: Forte mobilisation policière au shelter de Belle-Rose

La situation s'est envenimée au shelter de Belle-Rose. La police a fait une descente des lieux dans la soirée de ce mercredi 11 juillet. L'accès au shelter a été interdit. Toutefois, les pensionnaires et la direction de l'établissement refuse d'obtempérer.

Deux vans de 15 places ont été débouchés pour emmener les pensionnaires. Au niveau du ministère de l'Égalité du genre, du développement de l'enfant et du bien-être familiale, l'on explique qu'un ordre de la cour a été émis aujourd'hui pour retirer les enfants du shelter.

La directrice des lieux, Asha Guness affirme, elle, «qu'on retire les enfants de force». Asha Guness a refusé d'obtempérer avec les autorités.

Un pensionnaire de l'établissement a envoyé une a envoyé une lettre au ministère de l'Egalité du genre, quelques jours de cela, pour déplorer les conditions dans cet «abri» pour enfants.

«Sak fwa zot dir nou ki noun gagné violé, nou fami pa kontan nou, ki nou ninport, ki nou lesbien», est un exemple de ce que subiraient ces enfants déjà traumatisées par tout ce qu'elles ont subi.

Dans une déclaration à l'express dans la soirée d'hier, la ministre de tutelle Roubina Jadoo-Jaunbocus a expliqué que «la protection des enfants est primordiale. Quand on enlève un enfant du toit familial on a le double devoir de veiller à ce qu'il soit en sécurité dans son nouveau milieu. En cas de doute, on le retire».

Ile Maurice

Paul Bérenger est convaincu que la réforme électorale sera proposée avant 2019

Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger dit détenir des informations que le… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.