11 Juillet 2018

Tunisie: Nette reprise du tourisme trois ans après les attentats

La fréquentation touristique de la Tunisie a nettement augmenté au premier trimestre de cette année par rapport à la même période de l'année dernière. Trois ans après des attentats visant des lieux fréquentés par les voyageurs, les chiffres sont très encourageants pour ce pays, dont le tourisme représente plus de 7% du produit intérieur brut.

La hausse des arrivées de voyageurs en Tunisie depuis le début de l'année s'élève à 26%. Une augmentation par rapport au premier semestre 2017. Le nombre de touristes enregistrés les six derniers mois - 3,2 millions - dépasse même celui du premier semestre 2010 - 2,9 millions - 2010 étant l'année de référence du tourisme tunisien.

La fréquentation de la première moitié de l'année a généré 420 millions d'euros de recettes, soit une hausse de 46% sur un an et des recettes comparables à celles de la même période en 2010, avec environ 423 millions d'euros.

La peur de nouvelles attaques

L'attaque jihadiste intervenue dimanche dernier à la frontière algérienne et qui a coûté la vie à 6 policiers suscite de nouvelles craintes pour le tourisme, même si le lieu de l'attentat est situé loin du littoral qui attire les voyageurs, surtout européens et américains.

Le secteur du tourisme pèse plus de 7% du PIB en Tunisie. Quand il se porte bien, selon la Banque mondiale, plus de 480 000 emplois dépendent directement ou indirectement de ce secteur, soit environ 12% de la population active.

Tunisie

Le «Frank Sinatra» de la Tunisie

Ce documentaire de 86 mn est l'œuvre de la petite-fille du chanteur disparu Hedi Jouini (1909-1990) et dresse le… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.