11 Juillet 2018

Sénégal: Promotion de la culture boursière dans l'espace UEMOA - La digitalisation, le défi de CGF Bourse

Le Sénégal, avec la Cgf Bourse, a fêté, lundi dernier, ses 20 ans d'activités d'épargne, de financement et de conseils. A cette occasion, des témoignages poignants ont été faits à l'endroit du pionnier, bâtisseur et promoteur de la culture de l'épargne dans l'Uemoa, Gabriel Fal. Un prétexte également pour le désormais président du Conseil d'administration de ladite institution d'épargne de relever tout l'enjeu de la digitalisation en termes de perspectives de la Cgf Bourse.

Il y a vingt (20) ans déjà que naissait le Cabinet Gabriel Fal dénommé Cgf Bourse, devenu plus tard une société de gestion et d'intermédiation (Sgi) du Sénégal agréée par le Conseil régional de l'Epargne publique et des marchés financiers (Ctepmf), le régulateur du marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). La Sgi, acteur des métiers liés aux marchés financiers et aux opérations sur le capital des entreprises, joue un rôle d'intermédiaire entre les émetteurs et les investisseurs, avec comme activités principales l'investissement, le financement et les activités de marché (conseil).

Lundi 9 juillet 2018 à Dakar, la Cgf Bourse a fêté ses 20 ans de présence dans l'épargne privé. Une occasion pour Gabriel Fal, fondateur de ladite institution financière, aujourd'hui président du Conseil d'administration, et ses collaborateurs de retracer le parcours «élogieux au périple ambitieux et courageux» pour la promotion de la culture de l'épargne dans l'espace Uemoa en général et au Sénégal en particulier. S'agissant des perspectives de la Cgf Bourse, M. Fal de dire ceci: «après avoir réussi à faire de la culture de l'épargne un instrument viable et fiable dans l'Uemoa, à présent, nous nous attelons à faire de la digitalisation un véritable outil de progrès en matière d'investissement, de financement et de conseil. Ce qui nous permettra, sans doute, de répondre avec efficacité et efficience aux traitements des dossiers de nos 20.000 clients», a fait savoir le «Mozart» de la finance régionale.

LE MOZART DE LA FINANCE RÉGIONALE

A cette fête, Pierre Atépa Goudiaby, président du Conseil régional de l'Epargne publique et des marchés financiers a magnifié les actes de courage et de détermination sans faille du bâtisseur de la culture de l'épargne dans la zone Uemoa. «Je suis particulièrement fier de Gabriel Fal, cet ancien cadre de Citibank qui a cru en lui et qui a pris la décision de quitter volontairement ce moelleux poste qu'il occupa, après y avoir gravi des échelons».

Aujourd'hui, encore, «Cgf Bourse vient d'être notée 1ère Société de gestion et d'intermédiation ouest africaine (Sgi) de l'espace Uemoa, en Qualité de gestion «QSG-1,5 étoile, par l'Agence WARA. Cgf Bourse est également la 1ère Sgi de l'Uemoa certifiée ISO-9001 pour l'ensemble de ses activités, et ceci depuis 2005», souligne un document transmis à la presse.

Mme Marie Odile Faye Kantoussan, directrice générale de Cgf Bourse dira: «Gabriel Fal est un homme qui croit en l'Afrique, ses valeurs, ses ressources humaines. Il a été le principal acteur de la mise en place de la Bourse régionale des valeurs immobilières (Brvm)... Nous devons continuer à porter haut le flambeau, en menant le combat pour l'expansion et le développement du marché financier africain».

Bassirou Samba Niasse, Secrétaire générale du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan, a salué l'excellent travail abattu par Gabriel Fal et ses compagnons pour obtenir ce «success story» en matière d'épargne. «Le ministère est votre premier partenaire et entend vous accompagner dans vos actions», a-t-il dit.

Sénégal

Légère hausse de l'emploi salarié dans le secteur moderne en septembre 2018

La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) souligne dans son « Point… Plus »

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.