11 Juillet 2018

Congo-Brazzaville: Département du Pool - La Fondation perspectives d'avenir lance un programme de prise en charge médicale

Après avoir parcouru neuf départements du pays, l'ONG que dirige Denis Christel Sassou N'Guesso a lancé officiellement, le 10 juillet à Kinkala, le Programme de santé communautaire qui s'inscrit dans le cadre d'une mission humanitaire initiée en 2015 dans le pays.

Le Programme de santé communautaire n'est autre qu'un hôpital mobile qui sillonne tout le pays pour administrer gratuitement des soins de santé de qualité à la population, particulièrement aux personnes vulnérables. Il concerne des spécialités suivantes: services médicaux proposés; l'odontologie, ORL, cardiologie, biologie médicale, ophtalmologie, stomatologie et autres.

Sont concernées, les personnes qui ne peuvent se rendre dans les hôpitaux en raison de la distance ou pour cause de moyens financiers insuffisants. À Kinkala, la cérémonie s'est déroulée en présence du préfet du Pool, Georges Kilébé, et du maire de Kinkala, Joseph Kifoua.

Pour Denis Christel Sassou N'Guesso, initiateur du programme, cette prise en charge permettra à coup sûr de pallier les difficultés d'accès aux services de santé publique dans certaines localités.

« Ce programme de prise en charge médicale ne résulte pas d'une politique de charme à l'endroit de la population. Nous l'avons déployé parce que nous avons identifié des problèmes et nous essayons d'y apporter une solution directe et pratique », a-t-il indiqué. Et de préciser: « Dans un pays, il ne peut y avoir de développement humain si les habitants n'ont pas accès à la santé. Il s'agit d'un droit fondamental. Notre action a pour objectif de faire de ce droit une réalité pour nos compatriotes, en particulier les plus démunis. N'ayant pas le monopole de l'action, cette ambition, nous voulons la transmettre au plus grand nombre ».

Avec son slogan, « Votre santé, notre préoccupation », la Fondation perspectives d'avenir estime que grâce aux soins de santé que la population reçoit dans le cadre du Programme de santé communautaire, plusieurs personnes renouent avec leurs activités quotidiennes. « Ce sont en général des paysans qui font vivre l'économie nationale à travers leurs activités agricoles et piscicoles. Aussi, lors des campagnes du Programme de santé communautaire, la Fondation prend à bras le corps la situation de malnutrition des nourrissons et, par conséquent, ramène à la baisse le taux d'enfants malnutris. Il est donc évident que ce programme contribue à réduire le taux de mortalité au Congo », a souligné le président de la Fondation.

À ce jour, dix départements du pays ont déjà bénéficié de ce programme au cours duquel plus de douze mille patients ont subi une intervention chirurgicale; plus de cent mille autres malades ont été traités par plus de cinq cents agents sanitaires.

Dans le département du Pool, un appel a été lancé à tous ceux qui souffrent d'une quelconque maladie d'aller se faire soigner gratuitement à Kinkala, au boulevard Denis-Sassou-N'Guesso, où un hôpital mobile a été installé.

Congo-Brazzaville

Recherche scientifique - La rédaction d'articles obéit à la présentation des statistiques, affirme le Pr Charles Gombé Mbalawa

Le directeur général de l'Institut national de recherche en science de la santé (Irssa) a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.