11 Juillet 2018

Burkina Faso: Promotion de l'efficacité énergétique - La jeunesse mise à contribution à Dédougou

Le ministère de l'Energie en collaboration avec l'université de Dédougou et le projet énergie et croissance économique durable (ECED-Mouhoun) a organisé, le jeudi 28 juin 2018 à Dédougou, une conférence publique sur le thème : «La contribution de la jeunesse à la promotion de l'efficacité énergétique».

«La contribution de la jeunesse à la promotion de l'efficacité énergétique», c'est sous ce thème que la direction générale de l'efficacité énergétique en collaboration avec l'université de Dédougou a organisé la conférence publique au profit de cette couche de la cité de Bankuy, le jeudi 28 juin 2018.

Selon le directeur général de l'efficacité énergétique, Dr Ousmane Coulibaly, la problématique de la maitrise de l'énergie demeure une question fondamentale pour de nombreux Etats, surtout en Afrique. Et le pays des Hommes intègres n'échappe pas à cette réalité.

Les efforts de sensibilisation et d'éducation aux énergies produisent un impact durable dans le domaine de l'efficacité énergétique qui est également une source d'énergie car a dit le DGEE, «qui économise de l'énergie, produit de l'énergie et protège de fait l'environnement».

Invite à l'utilisation rationnelle les ressources énergétiques

D'où des actions de sensibilisation et de communication entreprises par sa direction en faveur de la promotion des économies d'énergie.

«La politique actuelle exige qu'on fasse la promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique», a fait savoir le Dr Ousmane Coulibaly, soulignant que c'est dans le cadre du projet d'appui au secteur de l'électricité, et avec le soutien du projet énergie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun que cette conférence a été initiée.

Troisième du genre après celles des universités de Ouagadougou et de Ouahigouya, la conférence a eu pour objectif de sensibiliser les populations aux économies d'énergie. «Comme on le dit, l'efficacité énergétique, c'est l'utilisation rationnelle des ressources énergétiques», a expliqué Dr Ousmane Coulibaly.

Au final, à l'en croire, c'est d'amener les populations à faire usage du matériel qui consomme moins d'énergie tout en gardant le même confort, a poursuivi le directeur général de l'efficacité énergétique. «C'est là que nous avons décidé d'impliquer la jeunesse en lui inculquant les réflexes d'économie d'énergie car c'est elle l'avenir d'un pays et les décideurs de demain», a laissé entendre le Dr Ousmane Coulibaly.

Pour ce faire, trois communications ont été exposées aux participants de Dédougou qui ont bravé la pluie de cette soirée du jeudi 28 juin 2018 pour prendre part à cette conférence sur un thème aussi pertinent que d'actualité. La première communication a porté sur la politique énergétique actuelle et le concept de l'efficacité énergétique.

Elle a mis en lumière, la situation de l'énergie. La seconde communication a été consacrée au thème même de cette conférence, c'est-à-dire «La contribution de la jeunesse à la promotion de l'efficacité énergétique».

Les bons comportements à adopter ont été ainsi recommandés de long en large aux jeunes qui ont massivement fait le déplacement de la salle de conférence du conseil régional de la Boucle du Mouhoun.

La dernière communication exposée par le projet énergie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun a eu trait aux lampes solaires. A terme, ce projet entend rendre disponible l'énergie solaire dans une dizaine de localités dans la Boucle du Mouhoun.

«Le projet ECED-Mouhoun est heureux d'apporter sa contribution à cette conférence d'autant qu'il intervient dans la Boucle du Mouhoun afin d'améliorer l'accès à l'énergie pour les populations et développer les activités économiques menées par les groupements féminins ainsi que les entrepreneurs individuels», a indiqué le chef du projet énergie et croissance économique durable dans la Boucle du Mouhoun, Maxime Fortin.

La contribution de l'université de Dédougou a été aussi sollicitée pour la réussite de cette conférence qui a mis la jeunesse face à ses responsabilités.

«Comme on le sait, le Burkina Faso est confronté à pas mal de problèmes énergétiques, et s'adresser aujourd'hui aux jeunes en matière d'efficacité énergétique est une idée louable», s'est réjoui de son côté, Patrice Toé, vice-président de l'université de Dédougou.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué au pays - Le rôle de la Côte d'Ivoire en question

Au Burkina Faso, le procès du coup d'Etat de septembre 2015 continue. Les autorités ivoiriennes ont-elles… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.