11 Juillet 2018

Sénégal: Le président Sall souligne l'urgence de mécanismes d'assurance spécifiques au secteur

Dakar — Le chef de l'Etat Macky Sall a souligné mercredi lors du Conseil des ministres "l'urgence de développer" des mécanismes d'assurance spécifiques au secteur de l'élevage et demandé au Premier ministre de tenir, "avant fin juillet 2018", un conseil interministériel d'évaluation de la situation nationale de ce sous-secteur, a-t-on appris de source officielle.

Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président Sall a indiqué au gouvernement, lors de cette réunion hebdomadaire, "l'urgence de développer, avec les acteurs impliqués, des mécanismes d'assurance spécifiques au secteur de l'Elevage et de veiller à la relance, au plan national, des programmes de vaccination du bétail et de développement des cultures fourragères".

"Dans la même perspective, le président de la République exhorte le gouvernement à renforcer l'efficience du système de distribution et de mise à disposition d'aliments de bétail aux éleveurs, particulièrement dans les zones vulnérables du Ferlo, durant les périodes difficiles de soudure", rapporte le communiqué.

Il signale que Macky Sall a en outre demandé au Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, "de tenir, avant fin juillet 2018, un conseil interministériel d'évaluation de la situation nationale du sous-secteur stratégique de l'élevage et de finalisation des préparatifs de la fête de la Tabaski".

Il a remercié "tous les éleveurs du Sénégal, les populations du Bambouck, ainsi que les autorités administratives et locales de la région de Kaffrine pour la mobilisation et leur accueil chaleureux lors de sa visite à Boki DIOR, dans la commune de Ribot Escale, département de Koungheul".

Le président Sall s'était déplacé dans cette zone pour apporter son soutien aux éleveurs et aux propriétaires sinistrés suite aux récentes intempéries, des pluies qui ont décimé 22992 têtes de bétail début juin.

Il a rappelé sa décision d'allouer une enveloppe de soutien d'un milliard de FCFA aux éleveurs et propriétaires sinistrés par ces calamités naturelles, avant de demander au gouvernement de "faire prendre toutes les dispositions pratiques en vue de la répartition rapide des ressources financières mobilisées, selon les critères consensuels indiqués et sur la base des recensements officiels établis au niveau des zones et régions concernées (Matam, Kaffrine, Tambacounda, Louga et Saint-Louis) par les sinistres".

Sénégal

Saint-Louis - Le CDS, un cadre de participation des populations à l'effort de santé

Le chef de la direction de la planification et de la recherche, au ministère de la Santé et de l'Action… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.