12 Juillet 2018

Cote d'Ivoire: Domaine foncier rural - Mamadou Sangafowa Coulibaly s'imprègne des réalités de l'AFOR

Une véritable immersion dans le quotidien de l'Agence foncière rurale (AFor). C'est à cet exercice que s'est adonné, ce lundi 9 juillet, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, lors d'une cérémonie de lancement des activités opérationnelles de la structure chargée de la mise en œuvre de la loi sur le foncier rural.

Bravant la pluie matinale tombée de façon continue sur la capitale économique ivoirienne, Mamadou Sangafowa Coulibaly est allé constater l'opérationnalité de cette institution et l'état d'avancement de ses activités, dix mois après son installation par ses bons soins. Mais aussi s'enquérir des conditions de travail des premiers responsables et identifier avec eux, les obstacles à la pleine réalisation de leurs missions aux fins de proposer des solutions pour une opérationnalité totale de l'Agence.

Après une visite au Conseil de surveillance aux II Plateaux et à la Direction générale à Angré, deux sous-quartiers de Cocody, le ministre Sangafowa Coulibaly a traduit sa confiance dans la capacité de l'Agence à mettre en œuvre la loi sur le foncier rural, une loi qui date de 1998. une foi motivée par la capacité opérationnelle de l'Agence qui lui a permis, a révélé son Directeur général, Bamba Cheick Daniel, de délimiter, cette année, 1000 territoires villageois avec l'aide des partenaires financiers (Banque mondiale, union européenne).

«Nous disposons de 11 mille territoires villageois en Côte d'Ivoire. A ce rythme, à la fin de 2019, vous aurez bouclé toute la délimitation des territoires villageois du pays», a-t-il souligné. Et comme pour répondre aux attentes du ministre, l'AFor a doté les Directeurs régionaux et départementaux de 25 véhicules et de 44 motos.

Les clés ont été remises par le ministre Coulibaly Sangafowa. Mais avant, dans les locaux du Conseil de surveillance de l'AFor, première étape de sa tournée, le ministre a été instruit par le Général de Corps d'Armées, Gervais Kouassi, sur la nécessité de mettre en place un mécanisme fiable et sécurisé pour la délivrance de titre de propriété aux détenteurs des droits fonciers. Ce qui contribuera, a-t-il soutenu, à mettre un terme aux rapports conflictuels entre les différents acteurs de la chaîne foncière et aux crises intercommunautaires.

Le Directeur général de l'Agence, le ministre Bamba Cheick Daniel, a exprimé sa gratitude au premier responsable de l'agriculture ivoirienne, pour tous les efforts consentis et qui permettent à l'AFor d'être opérationnelle. Avec pour mission entre autres d'exécuter les actions de sécurisation du foncier rural, l'AFor a été créée par décret n° 2016-590 du 3 août 2016.

Elle doit œuvrer à la mise en œuvre de la loi n°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural, telle que modifiée par les lois n°2004- 412 du 14 août 2004 et n°2013-655 du 13 septembre 2013, et tous les textes corrélés. L'objet de cette loi est de transformer les droits coutumiers en droit de propriété.

Cote d'Ivoire

Négociations sur le climat - Le ministre Séka Séka expose la position ivoirienne

Le Monsieur Environnement et Développement durable du gouvernement ivoirien a fait plusieurs propositions… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.