12 Juillet 2018

Cameroun: Union africaine - Moussa Faki Mahamat à Yaoundé

Le renforcement de la coopération bilatérale et la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest entre autres pourraient figurer au menu des échanges.

Le président de la Commission de l'Union africaine effectue d'aujourd'hui à samedi prochain une visite officielle au Cameroun. Moussa Faki Mahamat répond à une invitation du président de la République, Paul Biya.

Ce n'est pas la première visite qu'effectue cette illustre personnalité dans notre pays. L'on se souvient qu'elle avait déjà séjourné au Cameroun du 8 au 9 mai 2017.

Moussa Faki Mahamat était alors venu à Yaoundé remercier le chef de l'Etat pour son implication personnelle au processus qui a abouti à son élection aux prestigieuses fonctions qu'il occupe depuis 2017.

Importante au plan diplomatique, la visite qui démarre ce jour revêt également une dimension non négligeable. En effet, l'hôte de marque du Cameroun est un ressortissant de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale.

La visite du président de la Commission de l'Union africaine intervient au lendemain de la tenue à Nouakclott (Mauritanie), du 31e sommet de l'Organisation panafricaine auquel le président Paul Biya, chef de la diplomatie camerounaise était représenté par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang.

Au plan national, le contexte est marqué par la persistance des attaques de la secte terroriste Boko Haram dans la région de l'Extrême-Nord, l'insécurité entretenue à l'Est et dans l'Adamaoua par des bandes armées étrangères, la gestion de centaines de milliers de réfugiés et la difficile situation sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Au regard du contexte de cette visite officielle, on peut penser que la revue de la coopération entre le Cameroun et l'organisation panafricaine figurera en bonne place dans les échanges entre Paul Biya et Moussa Faki Mahamat.

Les deux hautes personnalités pourraient ainsi s'appesantir sur les résolutions du sommet de Nouakchott, les initiatives d'intégration sous-régionale et continentale, le soutien de Yaoundé aux réformes en cours au sein de l'Union africaine dont la moindre n'est pas la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC).

Au-delà des échanges avec son hôte sur les questions africaines, Moussa Faki Mahamat s'intéressera à la situation qui prévaut au Cameroun. En bon africain et voisin, il manifestera sa solidarité et celle de l'Union africaine au peuple camerounais éprouvé par de multiples crises et leurs conséquences néfastes. L'important engagement de l'Union africaine dans la lutte contre Boko Haram est connu.

Cette visite offre à notre illustre hôte l'opportunité de toucher du doigt la réalité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Et, ce faisant d'apprécier les efforts des pouvoirs publics pour un retour à la normale, sous l'impulsion du président Paul Biya.

Il faut espérer qu'à l'issue de son séjour au Cameroun, Moussa Faki Mahamat donnera un coup d'accélérateur à la mobilisation internationale en faveur du Plan d'assistance humanitaire d'urgence pour le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Last but not the least, la visite du président de la Commission de l'Union africaine confirme, s'il en était besoin, le rayonnement international du président

Paul Biya sage africain, leader régulièrement consulté, écouté et respecté par ses pairs et les dirigeants des prestigieuses institutions internationales à l'instar de l'Union africaine.

Cameroun

Présidentielle au pays - Massif soutien du G20 à la candidature de Paul Biya

Une coalition de 20 partis de l'opposition a annoncé hier, vendredi 20 juillet, à Yaoundé son… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.