12 Juillet 2018

Afrique: L'équipe de Tunisie sans entraîneur, Maâloul file dans le Golfe

Nabil Maâloul, 55 ans, n'est plus le sélectionneur de la Tunisie. Il a préféré se retirer de son propre chef en sollicitant la résiliation de son contrat auprès de son employeur, la fédération tunisienne de football (FTF) qui ne l'a pas limogé malgré les appels insistants ces derniers jours de tourner la page Maâloul.

Il y eut jusqu'à l'assemblée des représentants du peuple (ARP, le Parlement) à se saisir du dossier du bilan de la participation des Aigles de Carthage au dernier Mondial russe, qualifiée dans un même élan de "catastrophique" et "déshonorante".

Un député a lancé au Parlement à l'adresse de Maâloul: "Qu'il parte au Qatar", en allusion aux accointances du sélectionneur, prompt à saluer ce pays et à le soutenir dans son conflit avec des pays voisins.

Cela poussa même un autre député à qualifier Maâloul de représentant du Qatar en Tunisie.

En tout cas, la prochaine destination de Maâloul ne pouvait être que.... le Qatar où vit sa famille et où il officie au sein des chaines sportives BeIn Sport en tant que consultant.

On parle d'un contrat de deux ans avec le champion en titre du Qatar, Al Duhail SC où évolue l'international tunisien Youssef Msakni. Il recevrait un salaire de 200.000 euros par mois.

Le contrat de Maâloul avec la Tunisie court jusqu'au mois de juillet 2022.

Nommé le 27 avril 2017 pour la deuxième fois à la tête du Onze tunisien, Maâloul a qualifié la Tunisie au Mondial russe où elle a été éliminée dès le premier tour.

En 2013, il essuya un cuisant échec lors d'un bref passage de quelques mois en trébuchant face au Cap-Vert (2-0), se faisant éliminer du Mondial brésilien de 2014.

Maâloul a connu déjà une première expérience au Qatar, en 2014 à la tête d'Al Jaich.

Deux noms reviennent avec insistance pour assurer la succession à la tête de la sélection tunisienne: l'ancien sélectionneur Faouzi Benzarti, et le Franco-tunisien Sabri Lamouchi, actuellement engagé par le club de L1 française, le Stade Rennais.

Afrique

Les pays invités à voter des lois pour renforcer le pouvoir des femmes et des filles

Le renforcement du pouvoir des femmes et des filles passe par l’application des lois qui les protègent en… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.